HERETOIR

Substanz

HERETOIR, groupe allemand né en 2008 avec une première démo intitulée Existenz, fait du Black Metal teinté d'atmosphères et de Rock. Dans la veine de ce que beaucoup appellent aujourd'hui le Post Black Metal. Mené par son seul membre Eklatanz, ancien de WINTERSTURM, le groupe propose ici une réédition de tous ses anciens morceaux éparpillés dans des sorties secondaires (démo, ep et splits). Voilà donc une excellente initiative qui évite aux anciens morceaux de tomber dans l'oubli. Il s'agit donc d'un double CD dont la durée est de 78 minutes, mais qui en réalité n'est que de 47 minutes et demie. Pourquoi ? Parce que nous retrouvons sur le CD 2 5 morceaux déjà sur le CD 1. En effet, ils sont réenregistrés avec une meilleure production sur le CD 2. Ainsi, au-delà de se demander l'intérêt d'avoir gardé les morceaux sur le CD 1, il faut conseiller à l'auditeur de passer directement au 5e morceau du CD 1, de zapper le 6e, puis après avoir terminé ce premier CD, enchaîner avec le second. Au delà de ce choix très contestable, la réalisation est d'autant plus méritante qu'elle propose un ensemble de qualité pour ceux qui, bien sûr, aiment le style...

L'avantage ici est d'abord d'avoir un produit assez homogène. On sent un peu le côté démo (mais pas tant que ça), mais il existe peu de différences entre les morceaux et entre les CD. Il s'agit toujours d'un Black Metal atmosphérique et Rock, jouant sur le rythme, tantôt « plus soutenu », tantôt (et plus souvent) plus calme, mais sans jamais briller par le contraste. Pourtant quelques morceaux viennent ralentir le pas, comme le troisième, et souvent avec pertinence (autant quand ils sont agrémentés de guitare sèche ou quand ils sont faits aux claviers). Finalement, il ressort de cet ensemble une musique assez posée et maîtrisée, qui ne joue jamais la complication (et encore moins la complexité), mais plutôt les atmosphères et les mélodies distillées dans des structures simples et étirées. Les compositions qui en ressortent sont tout à fait crédibles, suffisamment inspirées pour mériter l'attention, dégageant une évidente subtilité mélodique et atmosphérique. A noter par contre  que la voix est peut-être le point faible de l'« album » : assez éraillée et hésitante, elle témoigne de l'incapacité d'Eklatanz à chanter correctement et de la nécessité à trouver quelqu'un d'autre pour le faire. Bon, rappelons-nous qu'il s'agit d'une réédition d'anciens morceaux...

Visuellement, la pochette est spéciale. Remarquez, elle reste dans les canons du style. Personnellement je n'aime pas, tout comme le livret qui présente une aquarelle d'un paysage urbain en gris-noire-rouge, qui s'étale sur tous les panneaux du digipack cartonné. Il faut pourtant reconnaître que ça sied bien à la musique et au style et que c'est bien fichu dans le genre. Quant à l'ambiance, sombre et mélancolique, elle met en avant un aspect assez psychologique qui plonge l'auditeur dans un univers particulier, mais personnel. Ce n'est pas trop expressif, mais ça reste bien fichu.

Un produit très intéressent, plus que l'album précédent à mon sens, qu'il serait dommage d'ignorer si vous aimez ce style de musique !

par Baalberith, le 22/02/2013

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

ANTAEUS / AOSOTH - Wrath Of The EvangelikumANTAEUS - Cut Your Flesh And Worship SatanWÜRM - Demo '04LEVIATHAN (USA) - The Tenth Sublevel Of SuicideLURKER OF CHALICE - Lurker Of ChaliceSHOGGOTH - Pandemia Of HatredANTI - The Insignificance Of LifeAMNION - The Return Of Total DesolationWOLOK - Servum PecusGRIS - Il Etait Une Forêt...SARKOM - Aggravation Of MindLUTOMYSL - De Profundis

Autres chroniques