HELIOSS

Confessions

Tout nouveau groupe qui marque son entrée avec ce premier produit d'une longueur assez courte (EP oblige), HELIOSS officie dans un style des plus classiques et accessibles : un Black Metal très mélodique et policé, avec une bonne touche de symphonie. Ca a l'avantage de cibler d'emblée son public, le problème c'est que ça les cantonne également dans une catégorie de BM assez saturée où, du coup, la place est chère.

Sur le plan formel, le travail et la réalisation sont bien là. Il y a certes une voix grave trop présente qui vient alourdir un style qui au contraire mériterait de la finesse, réalité amplifiée par une structure musicale parfois trop saccadée (ex : 2e morceau). Mais le reste est positif. La production est bonne, les guitares bien exécutées et les claviers également bien travaillés. La construction musicale a dans l'ensemble été plutôt soignée et on est loin des morceaux ternes et plats que l'on pourrait entendre sur d'autres produits. Quelques changements de rythmes et des rebondissements sont vraiment pertinents, par exemple dans le 5e morceau, peut-être le plus subtil et agréable de l'album. Le résultat est donc bien intéressant à plus d'un titre. Quelques passages à vide sont à relever, par exemple vers la fin du 3e morceau et au début du 4e, mais dans l'ensemble ils maîtrisent assez bien leur musique. Mais voilà, l'efficacité est assez terne : à part le premier et le 5e morceaux, les compositions, tout en étant d'une qualité tout à fait honorable, manquent d'inspiration. On a trop l'impression d'un déjà-vu.

Bien fichu, cet opus reste malgré tout trop « cliché » et pas assez efficace pour sortir du lot. Dans les années 1990, nul doute qu'ils auraient marqué plus d'un esprit, mais il en faut plus aujourd'hui pour briller et se démarquer. Je pense pourtant qu'ils ont un potentiel certain qui peut les amener sur de nouvelles cimes dans le futur, à condition d'exploiter correctement leurs capacités et de trouver des mélodies et une subtilité plus crédibles.

par Baalberith, le 10/01/2011

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGMAR - Zurück in die Unterwelt CATAMENIA - Winternight TragediesFRIGORIS - WindASMUND - WillFINSTERFORST - Wiege der FinsternisTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeGRAVEWORM - When Daylight's GoneFINSTERFORST - WeltenkraftORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoGOATMOON - VarjotVALLENDUSK - VallenduskELDRIG - Urlagarne

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

OSIRION - ReconquistaAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeENSLAVED - Axioma Ethica OdiniPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purORTHANC - L'Âge de RaisonMANETHEREN - Solitary RemnantsPENUMBRA - EmanateVIOLET COLD - Desperate DreamsGERM - LossKHORS - ColdFURZE - UTDCATACOMBES - "Le Démoniaque"

Autres chroniques