HECATE ENTHRONED

The Slaughter Of Innocence - A Requiem...

Deux ans après un premier ep très prometteur, HECATE ENTHRONED revient avec un style tout à fait établi et assumé : ils ont trouvé leur vitesse de croisière, celle qu'ils garderont pendant deux albums. Comme quoi un changement léger de line-up et un peu d'entraînement portent leurs fruits...

Si l'on ne peut dire que dans HECATE ENTHRONED les guitares et la batterie ne font rien (le rythme de la batterie reste malgré tout trop faible et l'exécution, un peu trop répétitive), il serait tout aussi exagéré de ne pas reconnaître que leur musique ne tourne pas d'abord autour du rôle de la voix et des claviers. Cette première utilise certes à fond la distro, mais dans une démarche purement machiavélique il faut reconnaître que le résultat est magnifique ! Haineuse à souhait, super-aiguë, elle transperce l'atmosphère de l'album du début à la fin, servant le concept à merveille. C'est exactement pareil pour les claviers qui génèrent une ambiance excellente et très pertinente en nappes, que ce soit en accompagnement de la musique ou en interludes (ex : dans le 2e morceau).

Car c'est justement cette ambiance gothique et sombre à souhait qui fait le charme de cet album. Du début à la fin des 47 minutes de cet album, on marche tranquillement dans un vieux cimetière du XIXe siècle, avec les statues funèbres et les stèles en guise de paysage. Sur ce plan, la très simple mais efficace pochette ne trompe pas. Une déception cependant dans le reste du visuel : cela fait un peu rajout pêle-mêle d'éléments divers ; les couleurs rouges et vertes alliées au gris dans le livret cassent un peu l'homogénéité du concept. Dommage donc que la finition visuelle ne soit pas à la hauteur de la musique.

Côté construction musicale, il y a du mieux par rapport au précédent essai (ep) : de bonnes transitions entre les morceaux et une bonne gestion des passages ambiants et des breaks de manière générale. Cela permet de se plonger intégralement dans l'album. Enfin, et c'est d'importance : les compos sont de très bonne facture !

Voici un excellent album, à la fois pour l'ambiance subtile et crédible et pour les compos, que tout fan de bm atmo sombre et gothique se doit d'avoir au moins écouté une fois. HECATE ENTHRONED a son style, qui n'est au final pas si proche de CRADLE OF FILTH qu'on a bien voulu le faire croire, et se débrouille plus que très bien dans ce domaine !

par Baalberith, le 23/05/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsNAGELFAR - Hünengrab im HerbstKVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowLUNAR AURORA - AndachtSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade Forests

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ZWARTPLAAG - HaatstormYOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongGRAVEWORM - When Daylight's GoneYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .FAR BEYOND - An Angel´s RequiemTARTAROS - The Grand Psychotic CastleVAMPIRIA - Among MortalsCRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made Flesh

Autres chroniques