HECATE ENTHRONED

Dark Requiems And Unsilent Massacre

Voilà la suite parfaitement logique The Slaughter of Innocence, A Requiem for the Mighty en peut-être un peu moins poussé sur les ambiances (et encore) et en plus pro et efficace sur la forme.

La première chose marquante c'est qu'ils bénéficient (enfin !) d'une production à la hauteur de leur musique et de leur style. Niveau qualité instrumentale, c'est aussi meilleur, surtout grâce à un batteur plus rapide et un rythme donc mieux adapté à leur univers musical, alors que les claviers sont toujours très atmosphériques et omniprésents. Plus de technique nuirait à leur musique. La construction musicale reste de qualité pour le style, car sans offrir une grande variété, elle génère de bons breaks servis par des nappes de claviers avantageuses. Du coup les structures musicales restent simples et classiques, mais judicieuses et aérées. Et du côté voix ? Certes elle est super-trafiquée, difficile de faire plus, mais après tout c'est tant mieux, car seul le résultat compte, et de ce côté c'est excellent : elle s'intègre prodigieusement à leur style très atmosphérique, se mêlant aux claviers pour appuyer l'ambiance en lui conférant une haine bien sensible. Rien à dire, après il faut aimer. Sur ce point d'ailleurs, il faut saluer le talent car tout comme sur le précédent opus, le concept est très bien rendu : on se balade sans problème dans les dédales d'un cimetière bien gothique, en espérant voir surgir çà et là quelques spectres malheureux. La voix permet aussi de soutenir, comme les claviers sur ce point, de bien bonnes compositions, qui trouvent peut-être leur apogée sur le dernier morceau, mais qui démontrent généralement un sens indéniable de l'inspiration de A à Z de ces presque 43 minutes.

Question visuel, il y a du mieux, c'est sûr : le concept est très bien respecté avec un ensemble tout de gris vêtu, qui dévoile donc les atours d'un cimetière gothique avec les statues et les illusions liées. Dommage juste qu'il n'y ait pas un peu plus de richesse dans le livret et qu'ils aient par moment incrusté une police rouge qui contraste avec le reste du visuel.

Un excellent album qui permet à HECATE ENTHRONED de mener l'auditeur là où il veut le mener ! Dommage que cet album sonne comme un testament musical pour le groupe...

par Baalberith, le 14/05/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

BELENOS - L'ancien TempsZWARTPLAAG - HaatstormYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveYOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongFAR BEYOND - An Angel´s RequiemANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .LIMBONIC ART - In Abhorrence DementiaHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...MORGUL - Parody Of The Mass

Autres chroniques