GRIMOIRE (CAN)

L'aorasie des spectres rêveurs

GRIMOIRE, qu'il ne faut pas confondre avec le défunt groupe israélien de la fin des années 1990 (certains vieux loups de mer s'en rappelleront), nous vient du Québec, mené par un seul membre, Fiel, que l'on connaît surtout pour officier dans FORTERESSE et CSEJTHE. Cet ep est la deuxième sortie du groupe, après leur premier album de 2011, dont le niveau était déjà prometteur.

Avec cet ep, GRIMOIRE s'inscrit clairement dans les groupes à suivre à l'avenir. Présentant un Black Metal à la fois mélodique et atmosphérique, où les guitares sont bien présentes, mais avec un soin apporté aux ambiances et donc au jeu des claviers, le one-man-band de Québec nous propose un bon produit. Les morceaux sont courts mais tous mélodiquement bien développés, avec des ajouts de chœurs, de piano et de plages atmosphériques, au sein de structures simples et efficaces. Finalement, la symbiose est bonne, le rendu est de qualité, encore affermi par une voix tout à fait correcte, mais bien mixée dans l'ensemble. Absolument pas original, GRIMOIRE a pourtant tout compris du Black Metal quant à l'impact qu'il doit provoquer sur ses auditeurs : des mélodies marquantes qui se développent en longueur, agrémentées d'artifices musicaux la renforçant, pour générer une musique à la fois inspirée et émotionnellement marquante. Le spectre (si je puis dire) du Réminiscence de CSEJTHE n'est pas si loin...

A l'origine prévu comme une version vinyle, L'aorasie des spectres rêveurs a été également pressé par le label en version CD. Cependant, le travail a été a mon sens bâclé (il apparaît après discussion avec le label que c'était voulu car il fallait rendre compte du visuel d'origine du format LP d'origine de ce produit) : il s'agit de deux cartons type promo incrustés l'un dans l'autre où le premier à l'extérieur bénéficie du visuel (certes assez agréable) et l'autre, les textes sur fond noir. Ca a au moins le mérite de permettre à tous ceux qui n'ont pas de platine vinyle de profiter de cette musique. Le concept à la fois époque et sombre est bien crédible, grâce aux choix atmosphériques réalisés et transporte facilement l'auditeur dans une ambiance soignée.

Un bon album en soi qui n'a comme seul défaut réel que d'être très court (moins de 25 minutes) !

par Baalberith, le 07/07/2015

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ARYAN ART - ...I Berem Plodovete Na Nasheto NehajstvoFINSTERFORST - ...Zum Tode HinWINDIR - 1184FOREST OF FOG - AbgründeDER WEG EINER FREIHEIT - AgonieHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaULVEGR - ArctogaiaLES CHANTS DE NIHIL - ArmorWINDIR - ArntorENISUM - Arpitanian LandsGRIFT - ArvetGALLOWBRAID - Ashen Eidolon

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

HYPERION - Seraphical EuphonyMACABRE OMEN - Gods of War - At WarMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesTRIUMPHANT - Herald the UnsungERED WETHRIN - Tides of WarEMYN MUIL - Elenion AncalimaEMYN MUIL - Túrin Turambar Dagnir GlaurungaCALADAN BROOD  - Echoes of BattleESCHATON - UnshakenETERNUM - Summoning the Wolven SpiritVALLENDUSK - Homeward Path

Autres chroniques