GRIEFLOSS

Ruiner

GRIEFLOSS est le nom d'un projet à peine né d'un trio parfaitement inconnu venant des Etats-Unis. Il s'agit donc ici de leur premier album, sans aucun autre essai au préalable. Le pari est d'autant plus réussi que le groupe n'officie pas dans un style consensuel...

C'est-à-dire ? Un peu de shoegaze, un peu de post-Rock, pas mal de Black et des mélodies très présentes. Difficile de faire son choix pour qualifier l'ensemble, mais l'atmosphère est indéniablement au cœur du programme. C'est subtile, aéré, parfois entraînant, souvent pertinent. Les morceaux sont assez longs mais pourtant de durée variables, et bénéficient d'une construction musicale absolument pas linéaire, mais pas non plus hachée, jouant volontiers sur les changements de rythme et les rebondissements. Chaque morceau possède son lot de mélodies inspirées et de finition. Chaque morceau offre aussi son lot de personnalité. Par exemple le 3e, basé quasi-exclusivement sur une voix essentiellement claire qui ne choque pas plus pour autant les Blackists que nous sommes, en tout cas une partie au moins de ceux-ci (car sur le 5e morceau cette voix claire pourrait devenir plus pénible pour certains). Finalement, on ne peut qu'apprécier un rendu de qualité qui jamais ne lasse au fur et à mesure des écoutes hormis quelques rares passages à vide bien très secondaires.

L'atout supplémentaire, en tout cas pour qui aime cela, c'est une voix Black tout à fait bien choisie : hurlée et haineuse, tout en étant plaintive (mais sans surenchères), elle fait parfois penser à celle du célèbre album de SILENCER en moins poussée. Elle a en tout cas l'avantage certain, d'autant qu'elle est bien mise en avant, de plonger rapidement l'auditeur dans l'univers abordé. Celui-ci est à ce sujet assez torturé et sombre, tout à fait prenant.

Finalement, on ne sort pas trop avec Ruiner des styles pouvant plaire aux fans, mais le groupe possède une personnalité et une efficacité suffisantes pour ne pas être oublié. Ce premier album n'a pas encore à ce jour (2014) trouvé de label et c'est bien dommage. On se contentera donc d'attendre une sortie digne de ce nom, en attendant on devra se satisfaire de virtuel...

par Baalberith, le 23/09/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsNAGELFAR - Hünengrab im HerbstKVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowLUNAR AURORA - AndachtSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade Forests

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

SILENCER - Death - Pierce MeNYKTALGIA - NyktalgiaNYKTALGIA - PeisithanatosAUSTERE - To Lay Like Old AshesWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - FriTHY LIGHT - Suici.De.pressionAUTUMN’S DAWN - Autumn's DawnPSYCHONAUT 4 - Have a Nice TripFORGOTTEN TOMB - Songs To LeaveLIFELOVER - Pulver

Autres chroniques