GOLDEN DAWN

The Art Of Dreaming

GOLDEN DAWN est groupe autrichien dont la première démo est sortie en 1994. Il ne s'agit donc pas d'un jeune groupe, même si ses membres n'ont jamais évolué dans des groupes très connus. Avec The Art of Dreaming, son premier album, le groupe est en vérité composé d'un seul membre : Stefan Traunmüller. Celui-ci y crée une musique Black Metal assez éloignée de ce qu'il a fait après, c'est-à-dire d'une musique plus gothique qui n'a plus rien de Black Metal (depuis le début des années 2000)...

Ici, nous avons affaire à du Black Metal atmosphérique qui n'a rien d'un pur produit du style. En effet, les structures sont plutôt fouillées, bourrées de breaks et de rebondissements, avec une bonne variété dans les rythmes et dans l'approche des instruments. Ceux-ci ne sont pas forcément très techniques, c'est vrai, mais la maîtrise d'une construction musicale si travaillée mérite d'être saluée, d'autant qu'elle propose également des jeux instrumentaux bien adaptés. Les guitares sont bien présentes, mais le boulot de Traunmüller étant à l'origine les claviers, on se rend vite compte que c'est là que réside les principaux efforts. Le tout est ensuite d'arriver à créer un rendu à la hauteur des efforts formels, et c'est plutôt réussi, car on ne s'ennuie pas à l'écoute de ces morceaux, sachant que le simple et efficace 4e album est sans conteste le plus inspiré. Comme quoi il ne faut pas forcément chercher bien loin pour donner le meilleur de soi !

Attention par contre à ne pas choisir la version d'origine de cet album si vous appréciez un tant soit peu le travail des visuels de vos albums, car on frôle la nullité : pochette désastreuse sans puissance conceptuelle et aucun livret. La réédition de 2003 par Napalm Records ne peut être que meilleure. Quant à l'ambiance, elle est loin d'être absente, mais le concept n'est pas très bien rendu. L'intérêt musical est donc bien supérieur ici à celui de l'ambiance.

Un bon album efficace et bien fichu qui plaira à ceux qui aiment le Black Metal atmosphérique assez fouillé mais pas stérile.

par Baalberith, le 13/05/2013

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

THE RUINS OF BEVERAST - Unlock The ShrineJANVS - VegaABIGOR - Channeling The Quintessence Of SatanSPITE EXTREME WING - Non Dvcor, DvcoNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutKESTREL - Weather EyeCIRRHUS - CirrhusNUIT NOIRE - Infantile EspiegleryPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purTHE RUINS OF BEVERAST - Foulest Semen Of A Sheltered EliteNUIT NOIRE - Fantomatic Plenitude

Autres chroniques