GLORIOR BELLI

Sundown (The Flock That Welcomes)

Pour un retour improbable, c’est un retour improbable ! Un retour de qualité j’entends, car GLORIOR BELLI avait commencé, doucement mais sérieusement, à sombrer depuis quelques albums (après Meet Us… pour moi, pour d’autres avec lui), si bien que le groupe ne représentait plus un intérêt sérieux à mes yeux. Et ce n’est pas cette pochette haute en couleur et déroutante qui risquait de me convaincre ! Pourtant, il faut bien l’admettre après quelques écoutes, presque tout est génial sur ce disque.

On retrouve pour commencer ce qui faisait le succès du groupe à ses débuts — en plus de la voix qui n’a quasiment pas bougée — à savoir ces riffs dissonants caractéristiques, une certaine efficacité dans le rythme (sans virer brutal), des mélodies entêtantes et haut-perchées un peu partout, et surtout une tension quasi-permanente. Une p*tain de tension ! J’insiste. Il y a bien quelques moments de répits, mais ils se font discrets. La patte southern n’a d’ailleurs pas disparue et sert souvent à aérer l’ensemble, le début de « Rebels in Disguise » en est un bon exemple.    

Mais non content de renouer avec son passé, GLORIOR BELLI arrive à articuler le tout de manière fluide et limpide, avec une approche presque neuve, en tout cas qui ne sonne pas réchauffée ou donne l'impression d'être en pilote automatique. Tout est fait avec une telle aisance et une telle conviction que l’album défile très rapidement. Trop peut-être, car un des premiers réflexes après écoute, c’est de le remettre ! Pas de doute, la bande à Billy Bayou nous a pondu ici un album marquant. J’en veux pour preuve les breaks mémorables du titre d’ouverture, les montées en tension sur « World so Spurious », l’énergie dévastatrice tu titre éponyme (dévastateur, c’est le mot !), le refrain entêtant de « Satanists out of Cosmic Jail », et les milliers de petits détails sur chaque titre qui poussent à y revenir. En fait, quasiment tout sur cet album reste en tête ! C’est bien là le génie du groupe, faire un retour aux sources qui ne sonne même pas réchauffé une seconde ! Chapeau bas. 

Bref, anciens amateurs du groupe, il est temps de revenir ! GLORIOR BELLI n’est pas mort, et revient même plus en forme que jamais.

par Blaise, le 11/08/2016

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

TAAKE - Nattestid Ser Porten VidTAAKE - ...DoedskvadKHOLD - Mörke Gravers KammerARCKANUM - KostogherMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasOSCULUM INFAME - Axis of BloodWÜRM - Demo '04HORNA - Sanojesi ÄärelleSARGEIST - Satanic Black DevotionSARGEIST - Disciple of the Heinous PathSARGEIST - Let The Devil InSARGEIST - Feeding the Crawling Shadows

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

MARDUK - WormwoodDARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumDARK FUNERAL - Angelus Exuro Pro EternusENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanGORGOROTH - Under the Sign of HellABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintDARKTHRONE - Under a Funeral MoonTSJUDER - Desert Northern HellTSJUDER - Legion HelveteMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasOSCULUM INFAME - Axis of Blood

Autres chroniques