GLORIOR BELLI

Manifesting The Raging Beast

Ne connaissant pas la démo Evil Archaic Ordermis de 2003 à part le titre "Eternal Torments" que l'on retrouve sur l'album Ô Laudate Dominvs, je ne m'attarderai pas sur celle-ci. J'ai donc découvert GLORIOR BELLI en 2005 avec l'opus Ô Laudate Dominvs qui m'avait subjugué. Il m'a fallu attendre 2007 pour avoir une suite très attendue avec Manifesting The Raging Beast avec ses 8 titres pour une durée de 40 minutes. Le line up ayant changé pour cet album, Infestvvs, le compositeur (qui officie au chant et à la guitare) s'est entouré de M:A Fog à la batterie (de BLACK FLAME entre autres) et de Dispater à la basse (MERRIMACK et BLACKGOD).

Musicalement approchant de la scène suédoise mixée avec un Black orthodoxe, GLORIOR BELLI a néanmoins son propre style. Le premier point qui me vient à l'esprit est la sensation de puissance dégagée par cet opus tant musicalement que par les vocaux. Les compositions sont mises en valeurs à la perfection par notre trio rendant ce skeud varié et accrocheur sans dériver d'une cohérence évidente de la production bien puissante et efficace. Je pense qu'il y a un sacré travail derrière avec une mise en oeuvre approfondie ainsi qu'une certaine dose de convictions propres. Le rythme change fréquemment alternant mi-tempo et blast-beats décapants avec une lourdeur martelante et destructrice. L'équilibre entre dissonances et mélodies est bien pesé également. Les instruments sont joués de manière effrénée sans fausse note. Epoustouflant à l'écoute, je me demande combien de temps un groupe peut suivre un tel rythme non stop lors d'un concert par exemple. Les vocaux sombres, glauques et rageurs tels une bête en furie, vous crachent une haine féroce blasphématoire en pleine face.

L'ambiance malsaine est pesante pour ne pas dire oppressante. On a en permanence un sentiment d'inconfort volontairement maîtrisé pour notre plus grand bonheur. Le visuel tout aussi luciférien que sur le premier album a la particularité d'être fait sur du papier dessin et non sur du papier glacé comme de coutume donnant l'impression d'une reproduction de papyrus. Ca change et cela s'avère sympathique. Les paroles des huit titres sont incluses dans le livret.

GLORIOR BELLI nous offre donc avec Manifesting The Raging Beast un Raw Black Luciférien de grande envergure qui peut s'écouter en boucle sans lassitude grâce à la variété des compos et une remarquable interprétation globale.

Eh bien, s'il faut encore attendre 2 ans pour une telle oeuvre d'art noir, je patienterai...

par HaßWeG, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

PANPHAGE - JordONDSKAPT - Draco Sit Mihi DuxRIENAUS - SaatanalleWHITE DEATH - White DeathCATACOMBES - "Le Démoniaque"ABSOLUTUS - Pugnare In Iis Quae Obtinere Non PossisDARK SONORITY - KaosrekviemWATAIN - Casus LuciferiFÖRGJORD - UhripuuPANPHAGE - DrengskaprGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)MAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral Might

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

RIENAUS - SaatanalleCAEDES CRUENTA - Skies DaimononPLAGA - Magia Gwiezdnej EntropiiPLAGA - Pożeracze SłońcCHAOS INVOCATION - Black Mirror HoursFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorFALLAKR - LVCAMON - The WorshipTHROMOS - HauresBLASPHEMY - Fallen Angel of DoomSARKRISTA - The Evil IncarnateINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

Autres chroniques