FROZEN SHADOWS

Hantises

Je vais finir par croire que tous les groupes qui ont du talent et qui arrivent logiquement (à savoir encore si cette logique est louable, c’'est-à-dire qu’elle suit le talent du groupe et qu'elle n'est pas plutôt financière…) sur un gros label, produisent pour leur arrivée un album sans intérêt ! En tout cas avec ce nouvel opus ma foi très attendu, sur Holy Records (là aussi l'étonnement m'’assaillit : quelle logique abracadabrante a poussé ce label français spécialisé dans la musique tiède et exotique à signer un album brutal comme celui-ci ?).

En effet, avec ce 2e véritable album, FROZEN SHADOWS sort de son style glacial, intense et bourré d’'ambiances racées, pour adopter un style banal de brutal, insipide et entendu 10.000 fois depuis une petite dizaine d’'années. En fait, je vais être parfaitement honnête, j'’ai eu beaucoup de mal à finir chaque morceau de ce « long » album de 50 minutes passés, tant la linéarité et la stérilité du style et des compos s’'emparaient de mes oreilles dès les premières secondes et ce jusqu’à la fin. De longues minutes d’'ennui et de soupirs interminables ne m’'ont pourtant pas empêché de rester critique et alerte, car il en va de la crédibilité d’'une bonne chronique, même si j'’ai conscience d’'être un peu dur ici avec nos Québécois...
Musicalement donc, nous avons affaire à du Black Metal plutôt rapide et pas encore trop technique, avec un son beaucoup trop clair et des claviers presque totalement absents, ce qui faisait un peu leur intérêt, du moins pour l’'atmosphère, dans le précédent opus. Ce qui frappe le plus cet album, comme je le disais, est la linéarité quasi extrême de cette musique, pour des compos complètement inintéressantes à tous les niveaux.

Pas d'ambiance ou presque donc, malgré un concept sombre. Quant au visuel, il  n'’est pas encore trop mauvais, mais un peu trop puéril.

Bref, laissez-tomber ce produit brutal que l'’on pourrait qualifier sans mentir de « produit de masse », pour aller chercher ailleurs quelque chose de plus intéressant. Je ne vais pas pleurer sur ce groupe, mais je ne peux m'’empêcher de faire une moue de dépit. Comme je le disais au début de cette chronique, à croire les grosses signatures ne peuvent la plupart du temps pas s'’empêcher de se copier les unes les autres… sans aucun talent !

par Baalberith, le 12/12/2012

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

CELESTIA - Frigidiis Apotheosia: Abstinencia GenesiisMORTIFERA - MaledictiihEPHELES - Je Suis AutrefoisHAKUJA - LegacyMORTIFERA - IV: Sanctii tristhessHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaKATECLYSM - Demo 2007APOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeOV HOLLOWNESS - DiminishedGARLEBEN - HammoniaFOREST OF FOG - Nebelhymnen

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathDEADWOOD - Picturing a Sense of LossWHITE DEATH - White DeathDARK SONORITY - KaosrekviemMIST OF MISERY - Shackles of LifeAU CHAMP DES MORTS - Dans la joieEMPEROR / ENSLAVED - Emperor / Hordanes LandARKONA (POL) - LunarisURFAUST - Der Freiwillige BettlerURFAUST - Trúbadóirí Ólta an Diabhail

Autres chroniques