FROSTSEELE

PrækΩsmium

Voilà le premier album d'un groupe nouveau-né, tout droit venu...d'Allemagne (pour changer !). Et comme souvent, on n'est pas déçu des groupes allemands. En tout cas, force est de constater que celui-ci comme beaucoup d'autres sait nous offrir un bon moment, avec un Black Metal mélodique vraiment bien fichu et prenant...

La première référence qui me vient à l'esprit à l'écoute de PrækΩsmium est le groupe canadien OV HOLLOWNESS, la seconde, qui se ressent sur certains morceaux comme sur le 3e, est DRAPSNATT : il y a chez ce one-man-band une tendance à manier la mélodie et le rythme entraînant de façon fort agréable, mais aussi à provoquer la mélodie dans une atmosphère prenante. Mais cette fois-ci, la musique s'élabore dans des morceaux souvent longs. Sur 5 morceaux, deux dépassent les 13 minutes, deux autres tournent autour de 7 minutes et le dernier est une sorte de conclusion instrumentale au clavier. Le boulot dans les structures musicales est réel : aucune grande technicité, mais une recherche de musicalité, générant une construction variée, adaptée, bénéficiant de nombreux breaks, rebondissements et d'ajout de cordes, de piano et de guitare sèche. Le clavier apparaît surtout en nappes de fond, cautionnant l'atmosphère subtile et délicate qui se dégage de l'œuvre. Bref, ceux qui aiment le travail musical pour lui-même apprécieront, s'ils aiment bien sûr la mélodie et l'atmosphère. Le premier morceau est à lui seul un bel exemple de ce que l'on peut écouter dans cet album et permet de comprendre à qui on a affaire. Ajoutons que dans tout cela, l'inspiration n'est heureusement pas oubliée. Chaque morceau a son lot de trouvailles et on dresse l'oreille très souvent à l'écoute des trois-quarts d'heure de musique sur cet opus. Difficile de trouver un morceau meilleur qu'un autre, tant les bons passages se succèdent tout au long de l'album.

Le petit défaut de ce premier album de FROSTSTEELE n'est pas dans l'ambiance, au contraire celle-ci est prenante, marquée par une certaine subtilité et une mélancolie très agréable, mais l'absence d'un concept vraiment bien défini. C'est dommage car ça aurait permis de cautionner encore l'ambiance en mettant quelques belles images à l'esprit. Tant pis. Par contre, le visuel est très moyen (pour être gentil !), n'offrant qu'un simple dépliant sans réel travail. C'est bien dommage car ça nuance un peu la finition générale de l'œuvre.

Un très bon album de musique subtile et inspirée, dont on attend avec impatience le successeur !

par Baalberith, le 28/06/2012

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVEGR - ArctogaiaNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeDRAKHIAN - High Zephyr PointVALLENDUSK - VallenduskFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionFRIGORIS - Nur ein Moment...GALLOWBRAID - Ashen EidolonHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaNOX ILLUNIS - In Sideris PenumbraLUTOMYSL - Catharsis

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

KVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeANCIENT - SvartalvheimEPHELES - Je Suis AutrefoisPESTE NOIRE - La Chaise-DyableFEAR OF ETERNITY - Toward the CastleWOODS OF INFINITY - HamptjärnCELESTIA - Frigidiis Apotheosia: Abstinencia GenesiisWOLFSHADE - TroubleNOCTURNAL DEPRESSION - Four Seasons to a DepressionDODSFERD - Cursing Your Will to LiveBLODSRIT - HelvetshymnerPENSEES NOCTURNES - Grotesque

Autres chroniques