FJOERGYN

Ernte Im Herbst

FJOERGYN. Voilà un nom à peu près inconnu de la plupart d'entre vous, surtout si vous ne vous préoccupez pas vraiment du Black Metal mélodique et atmosphérique. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un crime, mais ce serait bien dommage de passer à côté d'un groupe qui possède un potentiel si affirmé pour un premier album...

Celui-ci est en effet tout droit sorti de la veine mélodique, avec un bon brun d'atmosphère mise en place par des claviers intelligemment utilisés. Mais ne vous leurrez pas, ce sont les guitares qui conservent le premier rôle avec des riffs plutôt bien inspirés, évidemment mélodiques mais également suffisamment variés pour ne pas lasser l'auditeur lambda. Le niveau technique est en passant d'un bon niveau en ce qui concerne les guitares, avec quelques ajouts de guitare acoustique (ex : fin du 8e morceau). Dans l'ensemble les structures ne sont pas très complexes, mais efficaces et très bien réalisées : l'effet de répétition est grandement atténué par une certaine variété dans les rythmes (notamment grâce à un certain nombre de breaks au clavier) et dans la dominante instrumentale (les claviers viennent parfois voler la vedette aux guitares dans des passages atmosphériques ou symphoniques, ex : début et fin du morceau 4).

Résultat ? Une musique agréable, inspirée où la langue germanique bien particulière ne vient en rien gâcher le plaisir d'une écoute toute en finesse. Certains passages ne sont pas sans rappeler certains autres groupes allemands (ex : FALKENBACH à la fin du 9e morceau ou EQUILIBRIUM), sans parler de la réadaptation d'un grand classique que je ne vous ferai pas l'affront de nommer, dans le 10e morceau. Une finesse d'autant mieux établie que les breaks sont intelligemment réalisés, tout autant que les transitions.

Le concept de Nature est mis en valeur par une atmosphère qui n'est pourtant pas omniprésente tout au long de cette heure d'écout, mais qui est bien là. Dommage que le concept soit aussi étrange. En effet, un peu Nature, un peu païen, un peu historique, difficile de faire le tri. Ce n'est pas le visuel du digipack, très méli-mélo qui va nous aider. Il n'est pas mal fait dans l'absolu, mais bien trop hétérogène et sans réel impact thématique.

Très inspiré et bien fait : les fans de mélodique et de Black Metal subtile vont adorer !

par Baalberith, le 15/11/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSADNESS - LeaveULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURE WRATH - Ascetic EventideASTRAL PATH - An Oath to the VoidSOLBRUD - VemodSOLBRUD - Jaertegn

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

ANGMAR - Zurück in die Unterwelt NACHTFALKE - Wotan's ReturnFINSTERFORST - Wiege der FinsternisMOONSORROW - VerisäkeetSOLBRUD - VemodVALLENDUSK - VallenduskDRAUTRAN - Unter dem Banner der NordwindeSKYFOREST - UnityWOLVES IN THE THRONE ROOM - Two HuntersORAKLE - Tourments & PerditionOCTOBER FALLS - The Womb of Primordial NatureODELEGGER - The Titan's Tomb

Autres chroniques