FIREFROST

Inner Paradox

FIREFROST est un tout nouveau groupe français né en 2015 avec ce premier album qui a le mérite d'être sorti en version pro malgré le statut d'autoproduction. C'est toujours agréable d'avoir autre chose à acheter qu'un CD-R avec des photocopies en guise de livret ou un simple format numérique...

Musicalement, il ne faut pas s'attendre à un Black Metal original avec cette galette, qui n'en a de toute façon pas la prétention. Il s'agit au contraire d'un ensemble très convenu, ce qui n'est absolument pas un reproche en soi en ce qui me concerne, où les bases du Black mélodique se mêlent avec une dose de puissance nuancée selon les morceaux et les moments. L'effet mélodique est en effet au cœur de chaque morceau, accompagné par un travail technique plutôt qualitatif : les structures sont élaborées, bénéficiant d'une bonne dose de breaks ; les guitares et la batterie sont bien exécutées ; la voix (tout à fait conventionnelle) est à sa place. Malheureusement, la construction musicale manque de nuances et de variété et l'osmose reste fade, car rien ne ressort d'un point de vue de l'inspiration. Certes on décèle quelques timides passages, quelques influences (assez légères au final) de WINDIR, mais il manque des mélodies marquantes, ce qui est obligatoire avec ce style de Black. Au fur et à mesure qu'on avance dans l'album, l'attention commence à diminuer, ce qui est en général mauvais signe.

Visuellement, le résultat est très moyen, et encore c'est gentil. On comprend la volonté de jouer sur les contrastes, ce que rappelle la pochette et la partie centrale du livret 8 pages (cf. le thème de la grotte et le jeu des tons/couleurs), ainsi que le titre du groupe ou de l'album, mais cela aurait pu être fait avec un peu plus de travail et de rendu. Ce qui est ici proposé est très simple et, s'il renvoie à certaines habitudes de la fin des années 1990, à l'heure actuelle ce n'est guère acceptable. Finalement, l'effet est terne et le concept ne ressort pas bien : aucune ambiance ne se dégage suffisamment.

Un album plutôt bien fait sur la forme, mais qui pêche par manque d'efficacité mélodique dans le rendu. A une époque où on a fait le tour de toutes les problématiques musicales, il est difficile de prêter un véritable crédit à cet ouvrage, qui maîtrise pourtant hélas son sujet. Attendons donc le prochain opus.

par Baalberith, le 03/06/2015

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old BlackSILENCER - Death - Pierce Me

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

F41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumCATACOMBES - "Le Démoniaque"VIOLET COLD - Desperate DreamsENSLAVED - Axioma Ethica OdiniDEAFHEAVEN - New BermudaALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimGERM - LossGERM - WishNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutKESTREL - Weather EyeKHORS - Cold

Autres chroniques