FINNUGOR

Darkness Needs Us

Après avoir fait ses armes sur Adipocere/Oaken Shield, ce groupe hongrois revient avec un troisième album présentant une pléiade d’acteurs de la scène Black Metal appartenant à des groupes aussi divers que MOONSORROW, WINDIR, ANOREXIA NERVOSA, HIN HONDE, SIEBENBURGEN, LIMBONIC ART, ASGAROTH et même Attila de MAYHEM… Cela relève apparemment (et encore plus à l’écoute de cet opus) d’un rassemblement de blackists pour un bon coup de pub, plus que d'une œuvre de qualité aboutie !

Il y a bien quelques passages dignes d’intérêts, avec des petites mélodies agréables, mais l’ensemble manque tant de pertinence et de cohérence qu’on ne peut créditer leur musique. On ressent assez facilement, sur chaque morceau, la présence du guest (à la simple écoute, je pronostique : HIN HONDE sur le 4e morceau, ANOREXIA NERVOSA sur le 8e et MOONSORROW sur le 2e).
Sur le fond, on retrouve donc un Black Metal symphonique très classique avec quelques éléments folkloriques (MOONSORROW ?) qui utilise quasi-uniquement les claviers pour appâter le blackist en mal de produits dans sa FNAC la plus proche. Pourtant, ce n’est pas mal fait (ce serait dommage vu le « casting » !) : les claviers sont plutôt bien utilisés, les compositions sont dans l’ensemble plus que correctes dans la première partie de l'album, le style est plutôt simpliste mais assez maîtrisé malgré l’absence d’originalité et une linéarité parfois présente et la voix n’est absolument pas mauvaise. Mais comment croire en l’intégrité d’un produit qui n’en a pas ? Cela sent beaucoup trop le réchauffé, la compilation pour trendies, au mieux pour débutants néophytes. Vous ne connaissez pas le Black Metal ? Gabriel Wolf (leader et G.O. de cette grande colo) vous propose son petit « Gabriel » ou « Black Metal pour les Nuls » en 13 leçons (nombre de morceaux de l’album) ! Non, franchement, cela ne fait pas très sérieux dans une scène aussi élitiste que la nôtre…

Pour ce qui est du concept, autant utiliser le côté sombre pour rester dans les clichés, mais l’ambiance est assez présente si l’on sait se détacher de l’image niaise que nous offre cet opus. C’eût été dommage avec la tonne de claviers à laquelle on a le droit ici !

Voici donc une sorte de panaché de ce que l’on peut écouter un peu partout dans le Black Metal symphonique et atmosphérique (voire mélodique), avec des mélodies présentes depuis déjà quelques années un peu partout dans le milieu Black Metal. Elles ne sont pas désagréables en elles-mêmes, mais il s’agit plus d’un album résumé (pompage ?) que d’une œuvre sincère et intègre. C’est étrange, mais j’ai l’impression d’avoir déjà entendu ça (cf. VALAR, mais au moins celui-ci ne pompait qu'un seul groupe ou presque !)…

Très dispensable, pour sûr !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdTHIASOS DIONYSOS - SatyrDRAUGNIM - Horizons LowBORKR - AmberOSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakDRUDKH - Autumn AuroraKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitENTHRONED - Prophecies of Pagan FireERED WETHRIN - Tides of WarVINTERSORG - Ödemarkens Son

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidTAAKE - ...DoedskvadMARDUK - WarschauIMMORTAL - Sons of Northern DarknessKHOLD - Mörke Gravers KammerLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowCATAMENIA - Winternight TragediesDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignENTHRONED - Prophecies of Pagan Fire

Autres chroniques