FAR BEYOND

An Angel´s Requiem

Après une simple mais superbe introduction, bien atmosphérique, l'Allemand (car c'est un one-man-band) rentre dans le vif du sujet avec un Black Metal de facture très "soft-grosse prod" comme le détestent certains qui est pourtant très bien fait dans le fond et qui mérite donc une oreille attentive : gageons qu’il ne risque pas de traîner longtemps dans les bas-fonds de labels UG, si du moins il continue l'aventure...

Ce qui est étonnant, c’est qu’un groupe aussi profesionnel d'apparence et abouti niveau forme, soit en fait un one-man-band ! Si ce n’est pas une première dans le domaine, cela n’en est assurément pas loin. Bref, on a affaire ici à un Black Metalplutôt mélodique et symphonique où les guitares ET les claviers sont travaillés. Un style donc très classique dans le genre et qui en présente tous les clichés. Il a pourtant et surtout le grand mérite de savoir utiliser son potentiel musical à très bon escient et c’est d’autant plus dur quand on ne peut pas compter sur l’originalité pour attirer le fan potentiel.
FAR BEYOND possède de surcroît un (très) bon potentiel également au niveau de l’inspiration avec de belles compositions dont les riffs et les structures rappellent parfois très fortement GRAVEWORM (ex : morceau 3). Ajoutons à ce potentiel une certaine prédilection pour les nuances, apportées notamment par les breaks et les chœurs (très bons !) ou voix claires masculines et féminines. Bref, tout est en mélodie et en subtilité, avec des ambiances très marquées par les claviers et les guitares, en nappes, envolées ou avec un certain lyrisme très agréable. Les claviers sont puissants aussi bien dans les "morceaux-breaks" (ex : le 5e) qu'à l’intérieur des autres. Les guitares sont également à la hauteur et s’offrent même quelques courts soli non dignes d’intérêt (pour une fois !).
Le plus agréable et prometteur sur la forme musicale, pour ce nouveau groupe, est peut-être la facilité qu’il a de maîtriser le tout à l’intérieur de structures vraiment bien construites : variées aussi bien dans l’utilisation du rythme que des instruments et riffs. Du très bon boulot !

Revenons juste, avant de conclure, sur une ambiance plutôt bien établie, qui décrit un concept assez gothique et bien mis en forme, malgré le côté très soft du genre (qui pourrait donc nuire à l'ambiance). De même, le visuel, bien gothique, tout imbibé d'un bleu-blanc assez angélique, est agréablement mis en forme dans le livret malgré une petite absence d'homogénéité artistique.

Vous l’aurez compris : un très bon album de Black Metal sympho-mélodique à la GRAVEWORM : à connaître absolument, même s'il manque de personnalité !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MIST OF MISERY - Shackles of LifeMESARTHIM - AbsenceSKYFOREST - UnitySKYFOREST - AftermathGRIEVANCE - The Phantom NovelsWINDRIDER - To New Lands... ROTTING CHRIST - AealoCARACH ANGREN - Death Came Through a Phantom Ship NAZXUL - IconoclastCHTHONIC - Takasago ArmyCHTHONIC - Mirror of RetributionESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

GRAVEWORM - When Daylight's GoneHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)HECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...CRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshPENUMBRA - The Last BewitchmentMORGUL - The Horror GrandeurTARTAROS - The Grand Psychotic CastleYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveGRAVEWORM - Scourge Of MaliceLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .ANOREXIA NERVOSA - Redemption Process

Autres chroniques