F41.0

Near Life Experiences

On n'est jamais en panne d'originalité quand on veut se donner la peine de trouver un nom de groupe étrange et pour le coup, le Germain de F41.0 n'est pas le dernier. Hélas, à défaut de plus amples renseignements en la matière, on en restera à deviner qu'il s'agit du trouble panique dénommé F41.0 en médecine et évoquant les cas d'angoisses aigues des patients atteints. Quoiqu'il en soit, ce one-man-band présente ici son premier album. On est pourtant en droit de penser qu'au moins une démo a été réalisée auparavant, car le livret évoque une « naissance » en 2007 et le quatrième morceau de cet opus est un morceau (ancien) remasterisé.

Musicalement, F41.0 n'innove pas et offre quatre titres de Black Metal atmosphérique assez classiques, appuyés par un chant Black en allemand tout à fait appréciable, surtout vu le concept. On ressent quelques similitudes avec d'autres groupes du même pays, par exemple BOMBENSTURM ou EGONOIR, mais l'album conserve malgré tout sa personnalité. Les structures musicales sont simples, efficaces, basées sur un rythme mid-tempo et sur une ligne mélodique directrice (mais sans exhibition) et toute en linéarité. De l'atmosphère générale se dégagent parfois quelques riffs tout en subtilité. Loin d'ennuyer l'auditeur, la construction musicale sait placer quelques breaks au bon moment, cela afin de relancer intelligemment l'intérêt. Le produit est donc pleinement crédible et les temps morts, ou plutôt les longueurs, sont peu gênantes. Si aucun morceau ne présente un intérêt évident, l'ensemble est agréable et maîtrisé et on ne s'ennuie pas une seconde !

Conceptuellement, peu de doutes sont permis quant à la portée psychologique du concept abordé : la folie humaine et ses conséquences psychologiques sont au goût du jour. L'ambiance est plutôt bien rendue il est vrai, sans être non plus extraordinaire : on se laissera bien volontiers prêter au jeu. Le visuel ne présente par contre pas un grand travail, ni une volonté perfectionniste, mais le livret reste intéressant. Dommage donc que la pochette ne suive pas...

Un album un peu court (moins de 37 minutes), mais qui touche juste, comme il faut pour les fans du genre qui devraient apprécier !

 

par Baalberith, le 03/05/2013

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

ANTI - The Insignificance Of LifeGRIS - Il Etait Une Forêt...TOTALSELFHATRED - TotalselfhatredLUTOMYSL - CatharsisCHROME WAVES - Chrome WavesSHOGGOTH - Pandemia Of HatredAMNION - The Return Of Total DesolationWOLOK - Servum PecusSARKOM - Aggravation Of MindAMNION - Burn The ForestLUTOMYSL - De ProfundisLES CHANTS DE NIHIL - La Liberte Guidant le Fer

Autres chroniques