ETOILE FILANTE

Traité sur le Monde et la Lumière

Tout nouveau groupe parisien, ETOILE FILANTE offre ici son premier opus : un ep d'un peu moins de 34 minutes au compteur. Il s'agit en fait du projet parallèle de deux membres de CAVE GROWL, un groupe de Folk Metal guère beaucoup plus ancien. Au contraire de ces derniers, ETOILE FILANTE officie dans un style de Black Metal atmosphérique bien plus introspectif et absolument pas porté sur le folklore ou le paganisme...

Black Metal atmosphérique, sans aucun doute, mais attention, il ne s'agit pas ici de délivrer des tonnes de nappes de claviers desquelles se dévoilent les guitares en saturation en arrière-plan. En fait, le rôle des guitares est très important : elles sont en avant pendant la quasi-totalité de l'album et soutiennent un rythme qui n'hésite pas à devenir rapide quand il le faut. La boîte à rythme passe d'ailleurs très bien ici, les quelques légers ajouts de voix féminines également. Les structures musicales, loin d'être faciles sans être non plus complexes, sont intelligemment travaillées, avec ce qu'il faut de breaks et de rebondissements. Le groupe se paie même le culot pour du Black Metal (mais ce n'est pas pour me déplaire et ça sied bien à leur style) d'utiliser un sequenzer, comme on peut l'entendre au tout début de l'album (ceux qui aiment la musique planante de Schulze et confrères comprendront), ainsi que quelques influences prog sur le 2e morceau. L'ensemble est donc bien fichu et ordonné, suffisamment puissant sans manquer de subtilité, et toujours bien mélodique. Cerise sur le gâteau : l'inspiration est au rendez-vous avec 4 morceaux seulement, mais qui apportent chacun son lot de trouvailles mélodiques (le début du 3e morceau est d'ailleurs même excellent !). Bref, une bonne écoute à n'en point douter, même pour des vieux fans du style comme moi devenus difficiles avec le temps.

Comme cet album est une autoproduction, on leur pardonnera le pagaging réduit au plus simple appareil : un digipack sans livret avec un simple fond étoilé en guise de présentation. Difficile sans paroles de deviner la thématique utilisée : sombre sans aucun doute, certainement un brin cosmique à en comprendre les titres (celui de l'album reprendrait-il seulement un célèbre traité de Descartes ?). En tout cas l'ambiance est bien là et, sans être transcendant, emmène sans problème l'auditeur sur les vapeurs spatiales de sa musique.

Il manque à cet album du contenu, il passe bien trop vite, mais voilà un très bon début qui fait espérer une suite à la hauteur...et une signature !

par Baalberith, le 08/04/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ZGARD - ContemplationASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .SETH - By Fire, Power Shall Be...LUNAR AURORA - Ars MoriendiANTI - The Insignificance Of LifeFEN - The Malediction FieldsDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'AnkoùMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainEMYN MUIL - Túrin Turambar Dagnir GlaurungaTHY LIGHT - Suici.De.pression

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

FRIGORIS - Nur ein Moment...HARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaMESARTHIM - PillarsIN LUNA - Forgotten LivesLANTLOS - LantlôsARCKANUM - HelvítismyrkrTRANSCENDING BIZARRE? - The serpent's manifoldVARGNATT - GrausammlerELDRIG - UrlagarneASTRAL PATH - An Oath to the VoidFALAISE - My Endless ImmensityNUMENOREAN  - Home

Autres chroniques