ETHEREAL PANDEMONIUM

Arcanum Lunae

Je ne connais pas beaucoup de groupes tchèques en ce début de millénaire (le peu que je connaisse n’est guère louable) et ma foi si le potentiel Black Metal est dans l’ensemble de la hauteur de celui de cet album, cela ne me donne pas plus envie de me lancer sur les productions de ce pays…

En effet, ETHEREAL PANDEMONIUM joue un Black Metal qui a déjà le dur inconvénient d’être vraiment conventionnel à tous les niveaux et en plus le joue mal ! La production est d’ailleurs plutôt mauvaise, ce qui étouffe la musique et ne laisse guère de place pour l’intérêt, tant au niveau de la forme que du fond. Les structures sont linéaires et répétitives, il n’y a que très peu de changements de rythme (merci à la batterie bien répétitive !), malgré quelques bons breaks (ex : fin du 3e morceau). En fait on s’enfonce dans une musique linéaire au rythme de surcroît souvent moyen, c’est dire si la pente est glissante ! Côté technique, rien de bien bon : cela reste plat et peu pertinent, surtout que les claviers dominent le tout, ce qui rend d’autant moins prégnantes de potentielles exécutions guitaristiques ou percussionnistes. Le tout est couronné par des voix claires malheureusement médiocres, encore plus au niveau des chants féminins que des voix claires masculines !
Le seul petit point positif, si l’on peut dire, se retrouve dans quelques breaks sympas (parmi un nombre important de passages calmes, surtout en début et en fin de morceau), comme je viens de le dire, et une utilisation du synthé parfois correcte, bien qu’également trop pompeuse et linéaire.

Alors dans tout ça, le concept occulte, un peu sombre, est bien mal mis en évidence : l’ambiance est certes présente, par un quasi-miracle au niveau des nappes de clavier (ex : au début du 6e morceau où l’on croit deviner quelque chose de « draculesque »), mais on doit se forcer pour essayer de percevoir un brin de réalisme dans tout ce ensemble assez niais et homogène. On peut en dire tout autant au niveau des compositions qui sont stériles et qui reflètent peu un certain investissement des musiciens, si tant est que l’on puisse vraiment parler de musiciens et surtout, de travail musical. On a beaucoup de mal à aller jusqu’au bout dans un ensemble qui est au mieux indifférent, au pire ennuyeux, pour l’auditeur.

Bon arrêtons là le massacre… !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdTHIASOS DIONYSOS - SatyrDRAUGNIM - Horizons LowBORKR - AmberOSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakDRUDKH - Autumn AuroraKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitENTHRONED - Prophecies of Pagan FireERED WETHRIN - Tides of WarVINTERSORG - Ödemarkens Son

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanSARGEIST - Satanic Black DevotionFUNERAL MIST - SalvationDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderWARLOGHE - Womb Of PestilenceTSJUDER - Desert Northern HellBEHEXEN - By The Blessing Of Satan

Autres chroniques