EREBOS

The Light in My Darkness

EREBOS, c’est un tout nouveau groupe polonais né en 2017, et qui en est déjà en ce mois de septembre à son deuxième album et un EP. Je sais, vous allez me dire que ce n’est pas bon signe, et force est de constater qu’à l’écoute de la discographie actuelle du groupe (je n’en reviens pas de dire ça pour un groupe qui a sept mois au moment où j’écris ces lignes !), tout n’est pas bon à prendre, loin s’en faut !

Ce deuxième opus est ce que le jeune groupe a fait de mieux jusqu’à présent et il le fait bien. Sur un peu moins de quarante minutes seulement, l’homme-orchestre Dariusz Łukasik, que l’on rencontre dans quelques autres formations Black Metal à peu près inconnues, nous délivre une musique atmosphérique plutôt fouillée pour le style, avec une construction musicale intéressante au sein de laquelle les rebondissements sont plutôt nombreux pour le style. Les guitares apparaissent ainsi bien plus clairement que les claviers sur plusieurs longs passages, au sein de morceaux compris entre grossièrement neuf et onze minutes. L’effort de ne pas succomber à la linéarité est donc bel et bien présent.

La particularité de cet album et du groupe, c’est pourtant d’abord de ne pas avoir de voix. La chose n’est pas inédite (on se rappelle par exemple des Russes de TRNA ou du deuxième album de VIOLET COLD) et si on peut naturellement le regretter, le résultat final reste qualitatif. Il y a en effet de bons passages dans cet album et un ensemble globalement inspiré, pas de véritables passages à vide et une bonne maîtrise générale du style.

Erebos, c’est normalement le nom d’une divinité chthonienne grecque, personnifiant les ténèbres. On relève cependant dans les titres des morceaux les noms de Mandos et de Valinor, faisant explicitement référence au monde de Tolkien. Bref, difficile d’être certain du concept, mais il apparaît assez clairement épique et fantasy. A l’écoute de la musique, l’ambiance vient à mon sens irrémédiablement confirmer la supposition, celle-ci étant bien fichue et assez explicite. A défaut d’un visuel, c’est déjà ça !

Un bon album, certes trop court, mais avec une bonne ambiance et de l’inspiration : à découvrir !


par Baalberith, le 02/11/2017

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade ForestsSUMMONING - StrongholdSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeSTORMLORD - Supreme Art Of WarSAMAEL - Reign Of LightTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'Ankoù

Autres chroniques