EQUILIBRIUM

Sagas

Deuxième album chez Nuclear Blast, autant dire que les Allemands d’EQUILIBRIUM ont trouvé le filon exploitable. Remarquez, ils l’ont trouvé dès le premier album, avec une musique pro à tous niveaux et un certain potentiel musical. Dans ce second opus de plus de 80 minutes (!), ils poursuivent sur leur lancée avec un travail accru au niveau du son et du professionnalisme, sans pour autant dénigrer la qualité musicale et l’inspiration.

Alors, avouons-le de suite, nous ne sommes pas dans un ensemble musical essoufflé et insipide, loin de là, mais on a un peu l’impression qu’à trop vouloir en faire sur la forme, le groupe s'est engoufré dans un professionnalisme que certain trouveront irrémédiablement stérile. Je ne partage pas vraiment ce résultat, mais il est clair que nous avons affaire ici à un gros son, une technique et une qualité formelle d’ensemble de très bonne qualité. On oscille entre un Black Metal basé sur la mélodie de guitares parfois un peu trop Heavy, un FINNTROLL plus symphonique ou un CATAMENIA un peu soft question rapidité. La voix reste bien Black, le rythme est globalement soutenu, en tout cas tout à fait suffisamment, mais cela ne les empêche nullement d’offrir de bons breaks et passages calmes, voire de véritables instrus d’ailleurs de qualité (ex : morceaux 8 et 13). L’album reste en général construit sur une succession de structures musicales travaillées et efficaces. Il y a un sacré travail aux claviers, avec quelques morceaux aux orchestrations remarquables (ex: 13e morceau). Bref, du gros boulot, qui rend bien !

Le concept épique est assez étrangement rendu. En effet, il est annoncé sans conteste comme quelque chose d'épique, malgré tout, l'utilisation des sonorités type très aériennes et la flûte de Pan nous donne l’impression d’être sur les îles paradisiaques du Pacifique, notamment avec l’intro et le 4e morceau, plus que sur des terres occidentales ou imaginaires ! En réalité, c'est même la thématique qui vient à l'esprit sur la majorité des morceaux. Ma foi ce n'est guère très gênant pour l'auditeur ouvert d'esprit, mais ça l'est pour l’intégrité conceptuelle de l’album d’autant qu’à côté de ça les Allemands s’efforcent d’intégrer des samples et d’autres passages musicaux bien plus crédibles, par exemple avec des ajouts de violon.En tout cas, musicalement ça ne les empêche pas de nous offrir de très bons passages et plusieurs bons morceaux, alors...

Voilà donc un bon album dans l’ensemble mais qui pêche par un trop grand investissement dans la forme plutôt que sur le fond et quelques choix bancals. Un peu moins inspiré que le précédent, il reste tout de même un album très intéressant (surtout au vu de la durée), qui reprend grandement les structures et les bases du précédent pour leur insuffler plus d’intensité ici. A réserver aux fans du genre !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

PENUMBRA - EmanatePENUMBRA - The Last BewitchmentGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceGRAVEWORM - Engraved In BlackTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumENSLAVEMENT OF BEAUTY - MegalomaniaMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraMOONSORROW - KivenkantajaNOKTURNAL MORTUM - Goat HornsOBSIDIAN GATE - The Nightspectral Voyage

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade ForestsSUMMONING - StrongholdSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeSTORMLORD - Supreme Art Of WarSAMAEL - Reign Of LightTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'Ankoù

Autres chroniques