EQUILIBRIUM

Erdentempel

Le dernier album des Allemands d'EQUILIBRIUM datait de 2010 et constituait une vraie déception, surtout après le très bon Sagas. On attendait donc ce nouvel album avec une certaine appréhension, c'est-à-dire qu'on se demandait si le groupe allait s'enfermer dans une routine de groupe « bien propre et poli », ou s'ils allaient reprendre leurs vieilles habitudes d'un Black Metal épique, travaillé et inspiré. La réponse est en fait à presque mi-parcours (pour être méchant) : c'est mieux, beaucoup mieux, mais pas aussi bien qu'avant...

Déjà d'un point de vue du travail, rien à dire, les gars savent utiliser leurs instruments. Les claviers, encore une fois, sont au cœur de l'action et développent des orchestrations symphoniques de grande qualité, presqu'autant que sur Sagas (dont le dernier morceau, je rappelle, est un must dans le domaine ! Ceci dit, le dernier morceau de cet album, un long instrumental symphonique, n'en est pas loin). Les guitares suivent bien et à eux deux, ils développent des structures musicales bourrées de breaks et de rebondissements. La construction musicale est donc fouillée, très variée et maîtrisée au poil de fesse près ! Quelques chœurs et quelques influences Heavy sont également à noter, encore une fois rien de nouveau sous le soleil. Bref, on ne s'attendait pas à moins de la part de musiciens de cette trempe, c'est ailleurs qu'on doit croiser les doigts. La partie rendu musical est en effet le centre de l'attention de tout fan du groupe. De ce côté, le niveau est très bon : pas mal de passages très inspirés et un ensemble vraiment très honnête. On ne risque pas de s'ennuyer ! Le 8e morceau, un peu à part quant à l'approche plus « joyeuse/délirante », ne dénote pourtant pas du reste. Difficile d'être plus exigeant sur l'ensemble de l'album avec la qualité instrumentale qui l'accompagne, mais cela reste insuffisant pour parler de chef-d'œuvre à part entière.

Visuellement, ce 4e album n'a rien d'un bijou, mais assure bien plus que le minimum. La pochette est certes assez discutable, mais pas mauvaise et le livret suit le style et les couleurs, avec quelques beaux fonds de toile. Seuls les traits des dessins sont un peu trop floutés, mais rien de bien méchant. De même pour l'ambiance : on est plus proche des grands moments d'un Sagas que de celui d'un Rekreatur. Pas compliqué donc de naviguer sur les ambiances épiques de leurs aventures !

Un album de très grande qualité, à plus d'un titre, qui plaira à tous les fans et fera oublier le précédent opus. Maintenant, les antis leur reprocheront toujours ce côté un peu « happy ». EQUILIBRIUM nous a en tout cas offert ce que l'on pouvait attendre de leur potentiel, qui plus est sur presque 68 minutes de musique, et c'est tant mieux ! Le meilleur album du groupe à ce jour !

par Baalberith, le 01/07/2014

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

GRIEVANCE - The Phantom NovelsBAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleCHTHONIC - Takasago ArmyROTTING CHRIST - AealoCARACH ANGREN - Death Came Through a Phantom Ship TROLL - Neo-Satanic Supremacy NAZXUL - IconoclastCHTHONIC - Mirror of RetributionESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...BLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionMIRRORTHRONE - Gangrene

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

HIMINBJORG - WyrdIMMORTAL - At The Heart Of WinterSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade ForestsSUMMONING - StrongholdSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameSUMMONING - Oath BoundSUMMONING - Old Mornings DawnSUMMONING - With Doom We Come ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut Inferius

Autres chroniques