ENSLAVEMENT OF BEAUTY

Mere Contemplations

Cela faisait six ans que l'on attendait une nouvelle production du très bon groupe norvégien de Black Metal édulcoré et si personnel ENSLAVEMENTOF BEAUTY. A croire que ces années n'ont pas détruit leur potentiel mais n'ont pas non plus provoqué un réel essor d'inspiration (sachant qu'ils ont repris quelques morceaux qu'ils avaient composés pour Megalomania et qu'ils n'avaient pas sortis à l'époque). On a affaire en effet ici à un nouvel album de qualité (moindre)...

Mere Contemplations conserve donc exactement le même style et les mêmes mélodies que le précédent album et n'apporte aucune originalité (tout en gardant la personnalité du groupe). On navigue sur des mélodies trop souvent préformatées malgré un certain talent des musiciens (des claviers aux guitares qui s'offrent ainsi plusieurs soli comme sur le 5e morceau qui n'ont d'autre valeur qu'une simple exhibition sans réel intérêt), mais qui ont l'avantage d'être plutôt efficaces. Car il ya du potentiel technique c'est certain, même une certaine complexité musicale qui prouve qu'il ne faut pas rechercher la faiblesse du côté d'un manque formel. Bon, cela ne permet pas non plus d'offrir une construction musicale variée et intéressante : elle reste assez classique et linéaire malgré quelques bons breaks. En fait, on n'a pas vraiment l'impression d'un changement entre les morceaux, comme si la musique s'enfermait dans un cercle sans fin qui a cependant l'avantage de ne pas provoquer de réelle stérilité musicale (il suffit d'écouter les 4e ou le 8e morceaux pour s'en convaincre) qui contaminerait même les émotions de l'auditeur.

En effet, de ce côté c'est le vide complet : aucun concept n'est vraiment apparent et l'ambiance est tout simplement absente. Il est vrai que cela n'a jamais été de ce côté que les fans du groupe les attendaient, donc on ne sera pas surpris. Le visuel du précédent opus  (et même du premier) étaient en revanche nettement plus qualitatif que cet ensemble vert-blanc peu judicieux et ce livret presque vide !

Bref, une performance somme toute plus qu'intéressante pour un groupe qui reste au-dessous de ses réelles capacités à mon avis. Ils conservent leur style, leurs mélodies, mais est-ce suffisant pour attirer de nouveaux fans ?

par Baalberith, le 02/01/2013

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MESARTHIM - AbsenceROTTING CHRIST - AealoSKYFOREST - AftermathVAMPIRIA - Among MortalsFAR BEYOND - An Angel´s RequiemGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesBLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionOBSIDIAN GATE - Colossal ChristhuntDIABOLICAL BREED - Compendium InfernusCRADLE OF FILTH - Cruelty And The BeastTVANGESTE - Damnation Of Regiomontum

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .YOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...HECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent MassacreCRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)LOVE LIES BLEEDING - S . I . N .MORGUL - The Horror GrandeurENSLAVEMENT OF BEAUTY - MegalomaniaANOREXIA NERVOSA - Redemption Process

Autres chroniques