ENSLAVEMENT OF BEAUTY

Megalomania

Bien lancé dans l'aventure du Black Metal symphonique avec leur précédent Traces O' Red sorti en 1999, les Norvégiens d'ENSLAVEMENT OF BEAUTY reviennent avec un deuxième album plus mature mais surfant sur un style très similaire...

En effet, ce second album est sous le signe de l'évolution et c'est un vrai plaisir de constater qu'ils ont su trouver leur voie et élaborer une musique originale et propre, car le 1er album l'était bien moins. Musicalement, le travail est là, durant plus de 56 minutes et sur 14 morceaux dont la durée oscille entre 3 et 5 minutes. Autant dire que si les structures musicales ne sont pas classiques, elles n'offrent pas une construction musicale très fouillée et une originalité notable. On reconnaît les refrains réguliers et le fil directeur musical est évident. Ne soyons pas trop sévères, car il existe d'excellents breaks et des rebondissements rythmiques très agréables. Il n'empêche que leur style est marqué. Les transitions sont toutes soignées et la maîtrise d'ensemble est indéniable. On est également obligé d'admettre qu'il y a du rendu, profitant évidemment d'un gros travail aux claviers, maîtres d'œuvre de cet album, comme toujours. Les guitares sont pourtant bien présentes, avec quelques soli pas désagréables, et des passages à la guitare sèche. Enfin, les compositions sont inspirées et plus que crédibles, grâce à de bonnes mélodies reconnaissables. Il n'empêche que le style est particulier et n'est pas accessible à tous : ENSLAVEMENT OF BEAUTY a ses fans et ce n'est pas dans la vieille garde du Black Metal qu'il en recrutera de nouveaux !

Côté ambiance, le boulot rend moins bien. Certes, le visuel est travaillé, un peu dans la veine d'un The Horror Grandeur de MORGUL, mais dans des tons résolument bleutés. Il n'est pas forcément très fouillé, mais rend très bien et sert le concept gothique du groupe. Malgré tout, la musique un peu trop « gentillette » empêche de dégager une ambiance suffisamment crédible...

Voilà donc un album assez riche et subtile destiné aux personnes ouvertes. Peut-être à ce jour (2013) le meilleur produit du groupe.

par Baalberith, le 12/04/2013

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

SKYFOREST - AftermathCRADLE OF FILTH - Cruelty And The BeastBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleCHTHONIC - Takasago ArmyGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceMOONSORROW - KivenkantajaCRADLE OF FILTH - Dusk And Her EmbraceROTTING CHRIST - AealoART NOIR - Symphonies FunèbresMESARTHIM - AbsenceSTORMLORD - Supreme Art Of War

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ZWARTPLAAG - HaatstormFAR BEYOND - An Angel´s RequiemASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .BELENOS - L'ancien TempsHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveYOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .LIMBONIC ART - In Abhorrence DementiaHECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent MassacreHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...MORGUL - Parody Of The Mass

Autres chroniques