ENISUM

Samoht Nara

ENISUM est un groupe piémontais composé de quatre membres dont c’est ici le projet musical unique ou presque. Samoht Nara est leur troisième album, après s’être essayés en 2006 à une musique instrumentale sur deux albums. Il est indéniable que sur ce nouvel album sorti en 2014, les italiens ont accordé une place notable au travail instrumental et à l’ambiance, mais ont également donné à leur musique une dimension Black Metal qui gonfle la puissance du rendu.

Musicalement, Samoht Nara propose un Black Metal aéré, à tendance naturaliste, plongé dans une construction musique mid-tempo qui se développe en longueur. Le rythme modéré, les riffs un peu éthérés dans une rythmique posée, la voix tout à fait agréable offrent un ensemble très évocateur, d’autant plus que le groupe a eu la grande intelligence d’y ajouter de nombreux passages de guitare sèche et de la voix féminine. Celle-ci n’est d’ailleurs absolument pas envahissante, très bien exécutée - c’est rare que je fasse ce constat - et ponctue de temps à autres les structures musicales générales assez linéaires de belle manière, gonflant l’atmosphère générale.

Quelques petites pointes de vitesse par-ci par-là pour développer un peu la puissance et le tour est joué ! Au-delà de quelques passages très inspirés, il n’y a pas de mélodies très frappantes, mais le talent de cet album réside dans la cohérence et l’efficience de la globalité des 46 minutes offertes ici. On ne peut que reconnaître un rendu à la hauteur de la volonté du groupe, ce qui n’est pas si courant que cela…

La musique d’ENISUM est dédiée à la Nature montagneuse de leurs contrées, c'est-à-dire le Val de Suse, de l’autre côté de la frontière alpine française. L’ambiance bien rendue, agrémentée de passages acoustiques pertinents. On se balade sans grand problème dans les montagnes des Alpes. Le visuel de leur digipack, en revanche, bien que les photos choisies soient tout à fait dans le ton, ne dispose pas de livret et est donc réduit à son plus simple appareil. Il s’agit pourtant d’un bon carton présenté ici, qui a il est vrai la particularité d’être marqué par un filtre jaunâtre tout à fait discutable.

Un très bon album, bien fichu sur la forme comme sur le fond, qui touche l’auditeur par une musique personnelle et subtile, qui n’a pas la mauvaise idée d’être vraiment originale, ce qui aurait entravé l’efficacité de son rendu.

par Baalberith, le 15/01/2017

D'autres albums de Black Metal naturaliste recommandés

WOLVES IN THE THRONE ROOM - Two HuntersOCTOBER FALLS - The Womb of Primordial Nature

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

PAYSAGE D'HIVER - Paysage d'HiverTHE CALL - The CallODELEGGER - The Titan's TombBURZUM - Hvis Lyset Tar OssBELENOS - KornôgSENTIMEN BELTZA  - PagopeanFIRN - Edge of Another WorldNORDWIND - Nordwind / Walk to the WoodsPOTENTIAM - BálsýnKHORS - MysticismYE OLDE RELIC - The SeasonsDRUDKH - Eternal Turn of the Wheel

Autres chroniques