ECLIPSE

The Act of Degradation

Après un split et un ep, tous deux sortis en 2000, le duo polonais d'ECLIPSE sort son premier album en 2002, dans un style plus rapide, violent et complexe que par le passé....

Rythmé par une boîte à rythme rapide et pas très pertinente, le groupe élabore un Black Metal épris de claviers, mais surtout amoureux des guitares, qu'il place bien en avant dans les structures musicales, au risque parfois de se lancer dans des exhibitions assez énervantes. Ainsi, nous avons affaire à une musique intense, marquée par une technicité évidente, au sein de laquelle les développements mélodiques des guitares s'insèrent avec complexité dans une construction musicale qui est loin d'être linéaire, même si la maîtrise n'est pas sans failles. En effet quelques breaks bienvenus font jour, mais ils n'empêchent pas l'auditeur non averti de se perdre dans des méandres mélodiques qui s'entrecroisent, presque constamment lorsque l'on navigue en « vitesse de croisière ». Le tout rend finalement assez moyennement : aucun passage réellement marquant, aucun morceau digne d'un grand intérêt (sans litote aucune, car on ne s'ennuie pas, pour autant que l'on n'est pas allergique au style). Après, on n'est certainement pas à l'abri d'une certaine lassitude face à une musique pareille, à vous de voir !

Visuellement l'ensemble est homogène est assez bien fichu, bien que manquant clairement de travail (le livret 8 pages reprend sans cesse le même fond que celui de la pochette, sur lequel est simplement calqué dessus les paroles) et d'inspiration conceptuelle. En effet, si le concept est apparemment sombre et occulte, c'est bien difficile de le deviner avec ce visuel, et pas plus facile avec l'ambiance qui se dégage (ou plutôt ne se dégage pas) de la musique.

Un album finalement destiné à un public averti qui verrait bien un Anthems to the Welkin at Dusk ou un album de CRIONICS être « speedé » !

A noter que l'album est sorti dans une réédition qui inclus également l'ep Dorsacharm's Venomous Colours. Il serait donc dommage de passer à côté du produit !

par Baalberith, le 15/11/2013

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

ANOREXIA NERVOSA - DrudenhausEMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireARTHEMESIA - Deus-IratusLIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathGAUNTLET'S SWORD - TheosophyDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - SplitSIGH - Scenes from HellWOE - Quietly, UndramaticallySHINING - VII: Född Förlorare

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

SOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumCATACOMBES - "Le Démoniaque"VIOLET COLD - Desperate DreamsF41.0 - BürdeGERM - LossGERM - WishKESTREL - Weather EyeCIRRHUS - CirrhusDEAFHEAVEN - New BermudaMURMUÜRE - MurmuüreKHORS - ColdSPITE EXTREME WING - Non Dvcor, Dvco

Autres chroniques