DROWNING THE LIGHT

The Serpents Reign

Après STRIBORG, VINTERRIKET et HELLVETO, voici un autre one man’s band qui a décidé de sortir plusieurs albums par an : DROWNING THE LIGHT. Ce jeune groupe australien né en 2003 a déjà 7 albums à son actif, dont 4 datés de 2007. Beaucoup critiqueront et viendront encore affirmer que « mieux vaut qu’un groupe peaufine tranquillement ses titres et limite ses sorties » alors que d’autres rétorqueront encore qu’« il faut battre le fer tant qu’il est chaud et ne pas mettre de frein à l’inspiration ».

Mouais, bof. La seule chose qui me perturbe c’est qu’avec trop de morceaux sur une courte période, je n’arrive pas à les assimiler et je profite moins. Je ne critiquerai pas le nombre de sorties sans écouter la musique.

D’ailleurs, la quantité n’empêche pas la qualité de ce sixième album. Il contient des riffs tueurs et des mélodies plus qu’efficaces qui en font un bon groupe de Trve Black se rapprochant de SATANIC WARMASTER ou DODSFERD dans leurs passages les moins sombres. En revanche, la production est un poil trop faiblarde pour certains titres. 

En gros, le son étouffé convient (« White Tomb of a Whispering Forest » ou « The Nostalgia of the Old That Runs Through Our Veins »), mais il a tendance à castrer les morceaux plus ambitieux. Je pense surtout à « The Birth of New Age » qui aurait pu tout détruire avec un enregistrement studio de bonne qualité. Une batterie mise plus en avant, le grésillement inutile de fond en moins et on tient là un hymne surpuissant.

C’est à peu près la seule chose à reprocher puisque dans l’ensemble les titres sont très réussis, bien menés et sans longueurs. Je le répète, les mélodies font mouche et même lorsqu’une ambiance lorgne sur le dépressif, il n’y a pas de lourdeurs.

En bref, c’est un album qui passe bien et qui fait espérer que les futurs enregistrements auront un son mettant les titres plus en valeur.

par Sakrifiss, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyCAVERNE - Chants des Héros OubliésSLAEGT - IldsvangerKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004PAGAN HELLFIRE - In Desolation, in RuinsFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...DER STÜRMER - Transcendental Racial IdealismSVIKT - I Elendighetens SelskapMARTIRE - MartireSAD - Abandoned and ForgottenINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

RIENAUS - SaatanalleCAEDES CRUENTA - Skies DaimononPLAGA - Magia Gwiezdnej EntropiiPLAGA - Pożeracze SłońcCHAOS INVOCATION - Black Mirror HoursFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorFALLAKR - LVCAMON - The WorshipTHROMOS - HauresBLASPHEMY - Fallen Angel of DoomSARKRISTA - The Evil IncarnateINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

Autres chroniques