DRAUMAR

Gebirge

DRAUMAR est un jeune groupe bavarois (ou plutôt un one-man-band) qui signe ici son troisième album (avec également deux splits dans sa discographie à ce jour en 2012), le tout depuis 2009. C'est dans la fréquence du raisonnable dirons-nous. Album, ce 3e opus est en fait un ep d'à peine plus de 20 minutes, ce qui nuance la valeur de l'opération ici, mais qui a au moins le mérite de nous proposer une musique honnête et organique. De plus, c'est la première oeuvre du groupe qui aborde le Black Metal, le reste de sa discographie s'aparentant plutôt à de la musique atmosphérique...

Le style de l'album est carrément identifiable : du pur Black Metal atmosphérique, lorgnant de temps à autres sur les symphonique, plus rarement, et plus souvent sur l'ambiant. Dans des structures mid-tempo très simples, agrémentées de piano, de flûtes et de guitare sèche par moment, la construction musicale s'échelonne gentiment mais sûrement atour de quelques voix murmurées pertinentes et d'une voix Black acceptable. L'ensemble est bien fichu, mais aucun passage très marquant n'en ressort. Les mélodies très timides, ne sont pas assez exploitées mais sont là et confèrent au moins à l'ensemble une rythmique musicale de base crédible. Le but est de toute façon ailleurs...

En effet, d'un point de vue de l'ambiance, le talent est vraiment là ! L'introduction à elle seul nous présente un concept de Nature (avec quelques éléments païen favorisés par le côté parfois un peu folk de la musique) prégnant et fort, bénéficiant de samples d'oiseaux et d'une atmosphère générée aux claviers qui prend facilement l'auditeur. C'est à n'en point douter l'atout majeur de cet album. Le visuel n'est pas en reste non plus : trop léger en quantité exposée à la vue, ne bénéficiant que d'un simple livret 8 pages, il n'empêche qu'il touche juste et respecte parfaitement le concept : dans un ensemble marron sali agréable, il offre de belles images de montagnes enneigées et forestières qui nous plongent en un instant dans l'univers du groupe.

Voilà finalement un essai intéressant qui aurait assurément mérité plus que 20 minutes. Il manque de rendu dans les compositions, de mélodies, mais c'est une bonne immersion conceptuelle.

par Baalberith, le 01/12/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdVIOLET COLD - Sommermorgen (Pt. I to III)DRUDKH - They Often See Dreams About the SpringAFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSUMMONING - With Doom We Come SADNESS - LeaveZAKLON - Viatry Karacunavaj nocyULG - Windark

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsCATAMENIA - Location : ColdMOONSORROW - VerisäkeetMOONSORROW - Jumalten aikaBURZUM - Hvis Lyset Tar OssDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesTHY SERPENT - Forests Of WitcheryAGALLOCH - The MantleNARGAROTH - Jahreszeiten

Autres chroniques