DRAUGNIM

Horizons Low

Peut-on dire qu'en deux ans DRAUGNIM n'a pas franchement évolué et qu'il s'enfonce dans la routine ennuyeuse pour l'auditeur ? Certes cet Horizons Low ressemble beaucoup au précédent Northwind's Ire, mais...

Mais ce ne pourrait être un point négatif pour le groupe, comme la qualité est toujours là et que certains (comme moi) n'en recherchent pas plus. Durant plus de 50 minutes qui passent au final assez vite (preuve que l'on ne s'ennuie pas !), les mélodies proposées sont toujours aussi agréables et il est presqu'impossible (pour un fan du style) de s'ennuyer une seule minute. C'est ce qui s'appelle toucher juste ! Il est vrai que, encore une fois, aucune compo ne ressort vraiment, il n'y a pas de passage « claque dans ta face » si je puis me permettre.

Mais encore, le style a quand même un peu évolué. La dominante reste atmosphérique sur l'ensemble de l'album, mais des guitares un peu plus expressives font que ce bm atmo lorgne parfois sur le bm mélodique. C'est particulièrement évident sur les 2e ou dernier morceaux par exemple. Si les claviers restent maîtres du destin musical de l'album et que c'est sur eux que repose la qualité des compos qui nous sont offertes ici, les mélodies des guitares ont su malgré tout s'imposer à plusieurs reprises, et de manière tout à fait crédible. Ce n'est pas plus mal ! L'ensemble est subtil, les nappes de claviers étant efficaces et les quelques ajouts de guitare sèche, comme à la fin du 2e morceau et au début du 5e, font plaisir à entendre. Ces derniers restent encore trop peu présents, ce qui est dommage car en dehors d'une caution pour l'ambiance, ça aurait également permis de rendre les structures musicales plus fournies et travaillées. Et encore une fois c'est un concept à la fois païen et dédié à la Nature qui domine. Cette fois-ci le premier des deux me paraît un peu plus probant. L'ambiance est également intéressante, mais manque un peu d'investissement. C'est aussi l'avis que je donnerais à propos du visuel : de la pochette à l'intérieur du visuel, on sent qu'il y a du potentiel mais qu'il n'est pas assez exploité. A chaque fois on reste cependant dans du bon niveau, il faut quand même le rappeler.

La conclusion se fait d'elle-même : vous avez aimé le précédent, foncez ! Et inversement...

par Baalberith, le 16/05/2011

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

FROM THE SUNSET, FOREST AND GRIEF - ...Empty, Cold & Forgotten... BEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsANTLERS - A Gaze into the AbyssCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .ZURIAAKE - Afterimage Of AutumnBORKR - AmberASTRAL PATH - An Oath to the VoidLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnLUNAR AURORA - AndachtVIOLET COLD - Anomie

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

ENSLAVED - RuunCAVERNE - Chants des Héros OubliésKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitNAGELFAR - Hünengrab im HerbstDOWNFALL OF NUR - Umbras de BarbagiaWINTERFYLLETH - The Divination of Antiquity HEIMDALLS WACHT - GeisterseherTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumKROMLEK - Strange Rumours... Distant TremorsFINNTROLL - BlodsveptNECROPOLE - OstaraHEIMDALLS WACHT - Westfälischer Schlachtenlärm

Autres chroniques