DODSFALL

Kaosmakt

Il ne faut jamais dire jamais comme on dit. Pourtant à l'écoute de cet album, j'ai vraiment envie de dire que DODSFALL ne retrouvera jamais son talent passé. C'est triste à dire, mais un tel niveau de platitude ne devrait même plus se faire, une véritable insulte au genre...

Allons-y directement : absolument rien sur cet album ne risque de transcender l'auditeur. Peut-être sur 5 secondes, et encore. Un album juste bon pour le bar metal du coin, avec trois pintes dans le nez minimum. Autant dire que cet album n'a de Black Metal que le nom. Là où le précédent gardait un semblant d'âme sur certains passages  en la noyant lamentablement dans une masse informe, mais passons — ici c'est clair, l'âme ils n'en n'ont plus rien à foutre.

En fait j'ai clairement l'impression d'écouter un album de Metal lambda, impersonnel, pas vraiment Black, ni Death ni Thrash ou ce que l'on veut... Les compos n'ont aucun sens, les riffs de guitares ne transmettent rien, aucun sentiment fort n'en émane (alors que c'est un peu le propos dans le BM !), je ne parle même pas de la voix ou de la batterie, respectivement d'une intensité et d'un rythme ultra plan la plupart du temps. Le type hurle bien souvent avec un chat dans la gorge, ce qui donne un effet enroué poussif et de fait assez mauvais. Des plans Heavy ras-des-pâquerettes font leur apparition (« Heksenes natt ») et sont évidemment complètement hors-sujet. Vous aimez les mid-tempo creux et sans âme ? Cet album est fait pour vous ! Le pire c'est que j'exagère à peine. Alors heureusement ça sonne bien, c'est bien produit, le travail sur les instru est impeccable, ils ont « juste » oublié l'essentiel. L'album nous pousse à un tel niveau d'indifférence que les mélodies sur « Ain » en deviennent intéressantes et que le long titre final « Fitte av kristus », contient quelques bons breaks qui relèveraient presque le niveau. Même les hurlements deviennent perçants. Un renversement insoupçonnable mais pas suffisant, hélas...

Bref, un album que je ne conseille à personne, clairement insipide pour le genre. Si le groupe n'avait rien fait de bien jusque-là on pourrait s'en détourner gentiment, être indulgeant, mais au vu de son excellent passé, où l'essence du genre était là, cet album est purement affligeant.

par Blaise, le 24/02/2015

D'autres albums de Black Metal recommandés

KESTREL - Weather EyeDUX - VintrasSHINING - V - HalmstadDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistKRIEG - TransientENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanTAAKE - Noregs VaapenM8L8TH - Nepokolebimaja VeraNATTFOG - Mustan Auringon RiittiMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationNEHËMAH - Light Of A Dead Star

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

TSJUDER - Desert Northern HellOV HELL - The Underworld RegimeGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)CAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsZERVM - Nihil Morte CertivmSUBVERTIO DEUS - Psalms of PerditionGORUGOTH - GorugothSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusDODSFALL - Den Svarte Skogen

Autres chroniques