DODSFALL

Inn i mørkets kongedømme

Après un très bel hommage au Trve Black norvégien sur le premier album, quoi de mieux que de faire... un autre très bel hommage au Trve Black norvégien sur le second album ? Oui, vous aurez vite remarqué, même visuellement, ça ne bouge pas des masses. Pourtant, les amateurs y trouverons leur compte sans problème puisque c'est encore une fois très bien fait, même un cran au-dessus d'un certain point de vue.

L'album continue donc là où le précédent s'était arrêté : précisément en 1994-1997, où GORGOROTH donnait le meilleur de lui-même. En effet à l'écoute, c'est surtout ce nom là qui vient à l'esprit, même si évidemment DARKTHRONE ou IMMORTAL — de l'époque bien sûr ! — ne sont pas bien loin, comme certains passages de « Dødens hersker » par exemple.

On est très vite en terrain connu, avec ce riffing bien cru, glaçant, déchirant, parfait en fait, d'où se décrochent certains moments de bravoure dignes des meilleurs instants de Pentagram ou d'Antichrist. Des titres comme « Skjebnen », « Svart død » ou « Krigen og evigheten » me laissent tout simplement sans voix, la grandeur d'âme d'un « Måneskyggens slave » n'est vraiment pas loin ! Dommage que ces riffs ne durent pas plus longtemps parfois. Pourtant quelles montées en puissance, quelle densité dans le riffing, quelle cruauté dans la voix, bordel, mais ces types ont tout compris au genre ! L'exécution est sans faille, la durée de 40 minutes est idéale, pas de remplissages, de samples ou d'intro inutiles. J'ai beau chercher un défaut, à part le sempiternel « manque d'innovation » ou le côté « 20 ans trop tard » qui évidemment n'a aucun sens dans un tel contexte et avec un tel niveau, je ne vois pas. Bref, honnêtement avouons-le, DODSFALL maîtrise ici parfaitement son sujet, ni plus, ni moins.

Evidemment, les amateurs d'audace, de fraîcheur ou d'originalité peuvent passer leur chemin, vous n'auriez d'ailleurs jamais dû lire cette chronique jusque-là. Les autres seront fort heureusement comblés et c'est bien le principal.

par Blaise, le 10/02/2015

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

CATAPLEXY - ...Lunar Eclipse, Chaos To The Ruin...SA MEUTE - 50 contre 1DARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkySAD - Abandoned and ForgottenMONARQUE - Ad NauseamAMYSTERY - All Hail the CultGRAUPEL - Am Pranger...TORMENTOR - Anno DominiDARK TRIBE - Archaic VisionsSUPPLICIUM - Atrae PoenaeMOURNING FOREST - Au Cœur de l'Ombre CENDRES DE HAINE - Bellum Omium Contra Omnes

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderKAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)HETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoONE MASTER - Forsaking A Dead WorldZERVM - Nihil Morte CertivmCHADENN - ChadennARMAGGEDON - I.N.R.I. (I, Nazarene, Recognize My Impurity)CORPUS DIAVOLIS - RevoluciaOBSCURUS ADVOCAM - Verbia Daemonicus

Autres chroniques