DODECAHEDRON

Dodecahedron

 Les années passent et Season of Mist poursuit sa route de label éclectique, proposant les albums de cadors de la scène actuelle comme TSJUDER, WATAIN, DRUDKH ou ARCKANUM ainsi que des groupes qu'il estime pouvoir devenir tête de file du style d'OTARGOS, OLD SILVER KEY, MALEVOLENTIA ou NIGHTBRINGER.

 Difficile de trouver un lien précis entre toutes ces formations si ce n'est un potentiel certain et une assurance évidente. Cela vient peut-être du travail de production, mais on retrouve généralement des compositions nettes et précises avec un travail d'orfèvre un peu trop « m'as-tu vu ». L'avantage c'est que quand ça fait mouche l'album devient un classique. Le désavantage c'est que quand ça fait plouf, ça s'écrase comme une merde... Par contre chacun range tel ou tel album dans l'une ou l'autre des catégories, mais il n'y a jamais de demie mesure. Tous les albums cités plus hauts sont soit les « meilleurs du monde », soit les « plus vendus qu'on ait jamais vus ». N'entend-on pas dire la même chose des autres étalons du label tels qu'ABORYM, ROTTING CHRIST ou DEATHSPELL OMEGA ?

 DODECAHEDRON ne peut pas déroger à la rêgle et le premier album de ces Hollandais s'incruste parfaitement dans la famille Season of Mist. Mais avant tout, question cruciale ! Savez-vous ce qu'est un Dodécaèdre ? Eh bien « c'est une figure géométrique qui présente 12 faces, et vu que chacune de ses faces possède au moins trois côtés, le dodécaèdre est formé d'au moins 18 arêtes ! » !

 Si vous trouvez la description passée très chiante et que vous avez hésité à la zapper, bravo ! Vous avez ressenti les mêmes sensations que si vous aviez écouté l'album ! Il y a du travail derrière les 7 morceaux, ils ont été réfléchi et présentent une complexité évidente, empruntant des éléments à DEATHSPELL OMEGA, BLUT AUS NORD, mais aussi REVERENCE. Au premier abord ça fait bobo à têtête et on trouve ça bien prétentieux limite casse-couilles. On est même tenté de stopper prématurément l'écoute. A partir de la deuxième écoute, même sensation sur les 30 premières minutes, soit les 4 premiers titres qui sont vraiment destinés à public fans d'orthodoxe compliqué. Les trois derniers, la trilogie « View From Hverhell », changent quelques ingrédients et deviennent presque plaisants. La musique qui était jusqu'alors principalement dissonante le reste, mais avec des nuances qui viennent parler au coeur. Il y a enfin des breaks qui servent les ambiances et quelques ralentissements qui parviennent à contrebalancer les effets « branlettes » toujours présents. On se tape alors moins la tête contre la table et l'esprit peut enfin vagadonder. Même le dernier titre, qui fait ami-ami avec du PORTAL, n'est plus un calvaire.

 Par contre, ce n'est pas parce que ces trois derniers titres sont moins prise-de-tête qu'ils donnent envie de se remettre l'album. Une fois fini, on s'éponge déjà le front, puis on sort le cd pour le ranger dans son digipack et on n'a pas spécialement envie d'y revenir. Même s'il faut reconnaître l'effort produit, DODECAHEDRON ne propose pas un futur classique. Il pique trop d'ingrédients et d'ambiances à ses aînés pour être adulé.

par Sakrifiss, le 12/03/2012

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

LUDICRA - The TenantHÄMYS - AlkemiaDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - SplitSHINING - VII: Född FörlorareLIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathC.Y.T - Configuration of a Yearned TwilightPETRYCHOR - Effigies and EpitaphsGAUNTLET'S SWORD - TheosophyWOE - Quietly, UndramaticallyFANISK - NoontideNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireARTHEMESIA - Deus-Iratus

D'autres albums d'ambiance Occulte recommandés

ARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiLIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathHÄMYS - AlkemiaSLAEGT - Beautiful and DamnedNYSEIUS - De Divinatione DaemonumIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessWOLD - FreermasonrySIGH - In SomniphobiaOCCULTUS - Inthial

Autres chroniques