DIMMU BORGIR

For All Tid

Je suis toujours amusé en pensant à tous ces jeunes fans de Metal qui découvriraient DIMMUBROGIR aujourd'hui ou même il y a une dizaine d'années sans s'être renseignés auparavant sur le passé du groupe. Je les imagine bien écouter For All Tid, avec ses voix très spéciales, ces paroles chantées (assez « visiblement ») en norvégien, ce style très organique, ce rythme posé et cette production faiblarde. Plus d'un risqueraient alors de faire une attaque cardiaque ! Et pourtant cette aube de la discographie du groupe, qui fait quand même suite à pas moins de 4 démos et un ep réalisés tous au cours de l'année précédente, est un passage finalement majeur dans la discographie du groupe, moins que ne le sera Enthrone Darkness Triumphant, mais bien plus que ne le sera un In Sorte Diaboli ou un Abrahadabra !

Ici donc, aucune trace de professionnalisme, aucune qualité formelle, ne vient annoncer ce que sera le groupe à peine 2 ans après la sortie de cet opus ! Le Black Metal qu'offre DIMMU BORGIR en cette année 1995 est tout entier voué aux atmosphères simples mais prenantes des terres nordiques et sombres, avec ces nappes et ces mélodies de clavier omniprésentes. La technique et plus généralement le travail formel reste faible : les structures, très simples, ne sont pas dépourvues d'une certaine variété dans leur élaboration, mais c'est bien là le seul réel effort réalisé sur cet album. La voix, elle aussi, est très particulière. Plutôt mal fichue (surtout en voix claires), il faut l'avouer, elle a pourtant le charme des débuts et de l'inexpérience que seule la musique Black Metal est capable d'accepter voire de plébisciter. Finalement, de cette musique assez puérile se dégage des morceaux assez bien inspirés pour qui n'est pas allergique aux claviers.

Visuellement, l'album ne démontre aucune qualité : ensemble noir et blanc (ou mal colorisé, selon la version), photos des membres pas toujours bien réussies, pixellisation des dessins, les défauts s'accumulent sans proposer vraiment une mise en valeur du concept proposé par leur musique. Car il est sûr que l'ambiance de For All Tid est l'un des rares intérêts offerts par cet album. Mais elle est pourtant assez prenante dans son style. On ressent bien ce côté sombre et naturel qui émane d'un univers très particulier, à l'image du premier album de COVENANT ou de TROLL. J'ai finalement toujours trouvé ces trois albums assez proches, mais ce premier DIMMU BORGIR a peut-être l'avantage de proposer aussi un côté un peu suave et mélancolique que n'offrent pas les deux autres.

Un album cru et sincère, qui respire la jeunesse, et qui sait nous offrir à la fois une certaine qualité de composition et une ambiance intéressante. Ajoutons que Nuclear Blast nous gratifie depuis 1997 d'une réédition (colorisée) avec deux bonus, portant le total de l'album à une cinquantaine de minutes.

par Baalberith, le 14/06/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

SUMMONING - Oath BoundEMPEROR - In The Nightside EclipseBURZUM - Hvis Lyset Tar OssSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameDRAPSNATT - Hymner Till UndergångenSUMMONING - Old Mornings DawnLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy AgeSATYRICON - The ShadowthroneHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...HECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent Massacre

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

TAAKE - ...DoedskvadBEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsCATAPLEXY - ...Lunar Eclipse, Chaos To The Ruin...DARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyDIAPSIQUIR - A.N.T.I.RIENAUS - AamutähdelleMESARTHIM - AbsenceMONARQUE - Ad NauseamDER WEG EINER FREIHEIT - AgonieGRAUPEL - Am Pranger...MOURNING FOREST / SAD - And Nothing Shalt RemainEMPEROR - Anthems To The Welkin At Dusk

Autres chroniques