DIACHRONIA

XX's Decline

Depuis le développement des groupes de Black Metal est-européens à la fin des années 1990 et surtout au début des années 2000, DIACHRONIA ne s'est guère démarqué comme une référence à suivre à l'instar d'un certain nombre de ses semblables. Et pour cause, le groupe polonais n'offre rien de ce que recherchent les fans de la scène slave. Ici, on joue du Black Metal à claviers et surtout « à guitares », avec une approche plutôt suédoise, sans en avoir toutes les capacités et la mise en scène.

Qualifier la musique de DIACHRONIA n'est pas difficile : mélodique à souhait, elle propose une musique très axée sur la mélodie effrénée des guitares, alliée à des claviers principalement en nappes, mais qui savent varier entre atmosphérique, symphonique, voire mélodique. Une polyvalence finalement bienvenue pour un style comme celui-ci. Le jeu des guitares est somme toute intelligent, mais parfois un peu trop expressif dans les soli. Cela ne les empêche pas d'offrir quelques bonnes mélodies et une trame générale efficace, mais ça en devient par moments trop démonstratif et un peu surfait. Malgré tout, le travail formel est globalement bien fichu, baignant dans un rythme plutôt soutenu mais parfois mid-tempo, et il dévoile quelques bons passages et un morceau en particulier : le 7e (grâce à sa mélodie directrice). L'ajout de voix claires ne gêne pas du tout, sans réellement renforcer l'intérêt musical ou conceptuel. Bref, c'est plutôt bien fait, mais ce n'est pas très original, surtout pour l'époque. Le point négatif revient plutôt à la production, assez étouffée et terne, qui ne met pas bien en valeur les instruments et les mélodies...

Ne nous attardons pas trop sur le visuel, il n'a aucun intérêt (un simple livret quatre pages avec quelques textes et une pochette assez bidon), ni sur l'ambiance, qui s'avère incapable d'exploiter pertinemment un concept plutôt gothique. Il faudra se concentrer davantage sur la musique, même si l'œuvre ici présente n'est pas dépourvue d'une certaine atmosphère subtile.

Un album qui présente une certaine qualité, peut-être un peu trop démonstratif pour beaucoup, mais qui offre des compositions intéressantes. Cela m'étonnerait que l'on puisse pourtant compter sur un autre album de cet acabit pour poursuivre l'aventure !

par Baalberith, le 17/12/2013

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ARYAN ART - ...I Berem Plodovete Na Nasheto NehajstvoFINSTERFORST - ...Zum Tode HinWINDIR - 1184FOREST OF FOG - AbgründeDER WEG EINER FREIHEIT - AgonieHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaULVEGR - ArctogaiaLES CHANTS DE NIHIL - ArmorWINDIR - ArntorENISUM - Arpitanian LandsGRIFT - ArvetGALLOWBRAID - Ashen Eidolon

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

GRAVEWORM - When Daylight's GoneHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)HECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...CRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshPENUMBRA - The Last BewitchmentMORGUL - The Horror GrandeurTARTAROS - The Grand Psychotic CastleYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveGRAVEWORM - Scourge Of MaliceLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .ANOREXIA NERVOSA - Redemption Process

Autres chroniques