DER WEG EINER FREIHEIT

Stellar

Il aura fallu 6 années au très bon groupe allemand DER WEG EINER FREIHEIT pour signer sur un gros label. En règle générale, cela n'est pas forcément signe de qualité future, bien  qu'il soit toujours difficile de dire si c'est dû au label (qui pousserait le groupe à s'« aligner ») ou au groupe lui-même (qui voudrait coller au répertoire du label en question). Peut-être est-ce dû aussi au groupe qui, avant la signature, avait déjà évolué et c'est à l'écoute de cette évolution musicale (donc de la maquette) qu'un gros label a accepté de signer. Peu importe, le résultat est hélas bien réel pour DER WEG EINER FREIHEIT, car après un premier album très intéressant, un ep et un second album de très grande qualité, les Allemands nous produisent un nouvel album un peu terne, en tout cas par rapport à leur véritable potentiel.

Je ne vais pas aller jusqu'à dire que le Black mélodique brutal n'est plus à l'ordre du jour, mais l'ensemble est bien plus nuancé que d'habitude. Les voix claires et les passages calmes (à l'image du début de l'album) sont plus présents. Rien de très blâmable en soi si les passages en question étaient plus inspirés, mais ce n'est pas le cas ici et on constate que les passages posés ne sont pas toujours bien maîtrisés (contre-exemple : fin du 2e morceau). Heureusement, l'album bénéficie d'un travail tout à fait valable d'un point de vue formel, avec des instruments techniques (une batterie toujours exemplaire !) et des structures plutôt fouillées et suivies, bénéficiant de breaks réguliers. Tout cela évite de s'enfermer dans des lourdeurs trop étirées dans le temps. C'est d'autant plus judicieux que les morceaux sont longs, c'est-à-dire souvent plus de 8 minutes. Après, l'ensemble présente un rythme quand même soutenu et une production toujours aussi propice à leur style. L'ajout de piano est intéressant, le choix aurait pu se porter sur plusieurs morceaux sans dénaturer leur rendu. Enfin, il reste cette belle voix qui ajoute vraiment en puissance et conforte l'impact de la musique sur l'auditeur.

Le rendu dans tout cela est à la fois contrasté et hétérogène, dans les morceaux et entre les morceaux. Par exemple, le morceau numéro 1 offre une première partie très moyenne, presque ennuyeuse, alors que la seconde, plus brutale et mélodique, rappelle les grandes heures du groupe. Quelques lourdeurs, passages à vides, sont à déplorer, et si le rendu général est intéressant, aucun morceau ne marque dans sa totalité.

Visuellement, le digipack est intéressant sans être vraiment de qualité : les dessins crayonnés sont assez discrets, trop d'ailleurs, le livret bien fichu mais encore une fois il manque d'impact visuel. En tout cas l'ensemble est sombre et conforme au concept. L'ambiance n'est pas extraordinaire, mais elle ne l'a jamais été non plus par le passé, on sait que ce n'est pas là-dessus que le groupe mise pour appâter l'auditeur !

Un album décevant donc quand on connaît le groupe. Loin de représenter un album inintéressant, ni même dispensable, bien au contraire, il n'offre cependant pas la qualité mélodique et la puissance de ses deux prédécesseurs.

A noter qu'il serait dommage, même si le prix est évidemment là, de ne pas se procurer la version limitée (d'ailleurs à plusieurs milliers d'exemplaires, donc pas très limitée non plus), car au-delà des produits commerciaux inclus qui personnellement m'indiffèrent complètement, l'album bénéficie de deux boni, originaux (pas des bêtes reprises !) et pas inintéressants musicalement parlant, portant la totalité de l'album à un peu plus de 57 minutes de musique.

par Baalberith, le 20/04/2015

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerTHE CALL - The CallANGANTYR - HaevnESCHATON - UnshakenHELLSAW - TristOREMUS - PopiołyDARKENHOLD - Memoria SylvarumGOATMOON - Stella PolarisBELENOS - KornôgFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierVEHEMENCE - Assiégé

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerMORKEKUNST - MørkekunstKARGVINT - Once Killed SoulsPEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersSHINING - V - HalmstadMORTUALIA - MortualiaANGANTYR - HaevnMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - Make a change...kill yourselfCRAFT - Void

Autres chroniques