DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT

Saldorian Spell

Pour certains, le black allemand a une patte bien particulière ou un son unique. J'ai personnellement eu toujours énormément de mal à cerner cette scène. C'est même une des seules capables d'engendrer tout sous-genre de BM avec autant de qualité. ABSURD, NARGAROTH, NEGATOR, ENDSTILLE, GEIST... La liste est trop longue pour être envisagée sérieusement.

 Et dans le tas, il y a DARKEN NOCTURN SLAUGHTERCULT, formé en 1997, et constant dans ses sorties, aussi bien dans la période entre deux albums que dans leur contenu musical. Ce quatrième album contient donc 8 titres pour 40mn, soit la même moyenne de temps pour un titre que sur les autres galettes : 5mn.
 L'album est à diviser en deux styles de morceaux :
1. Ceux qui sont du black old school très traditionnel, très norvégien dans les riffs et donc dans les ambiances. C'est le cas de "Saldorian Spell", "The Descent to the Last Circle" , "Suitor of Death" et "The Saturnine Chapel". Ces morceaux ont l'efficacité pour eux à défaut d'originalité. Le travail des guitares et de la batterie y prend toute son ampleur et on en prend un bon coup dans la poire, un coup qui donne un bon goût de CIRITH GORGOR dans les alternations de parties rapides et de breaks malsains. De petits détails viennent en plus sublimer ces titres, comme l'apparition de vocaux plus sussurrés, et surtout cette batterie qui abat du travail. Elle est bien mise en avant par moment et sur chaque titre elle propose un roulement salvateur, excellent.
2. Ceux qui vont plus se rapprocher du thrash, et me déplaire en me rappelant TEMPLE OF BAAL, qui est loin d'être une de mes (p)références... "Beneath the Moon Scars Above", "Kataklysmic Bretherens" et "Glance at the Horizon" sont donc plus directs. Ils sont loin d'être mauvais, mais ils mettent plus l'accent sur la crasse et la haine pure. Ces titres sont moins raffinés et m'accrochent beaucoup moins l'oreille. C'est surtout le cas avec "Dispatching the Curse of Uncreation" qui bourrine plus encore. Il demeure bien sûr une mélodie centrale sur ces morceaux, mais elle est moins évidente, reléguée au second plan devant un mur de haine directement assénée au milieu du visage.

 Le groupe nous offre du coup un album sorti du plus profond de ses tripes et le principal c'est qu'on se retrouve complètement entrainé dans leur monde sanglant, en pleine guerre devastatrice. Vous allez vous retrouvez en plein milieu d'un champs de bataille, entouré de barbares assoiffés de sang, rugissant et trucidant toute forme de vie croisant leur route. Attention à vos fesses !
 Réservé à ceux qui détestent les concessions.
http://www.myspace.com/dnsofficial

par Sakrifiss, le 07/04/2010

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

MORRIGAN - CeltsBLUT AUS NORD/REVERENCE - DecorporationWELTMACHT - The Call to BattleDARKTHRONE - Sardonic WrathHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderMORKEKUNST - MørkekunstWARLOGHE - Womb Of PestilenceLEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightDARKTHRONE - The Cult Is AliveTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning Winds

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

MARDUK - WormwoodWARLOGHE - Womb Of PestilenceLUCIFERIAN RITES - When the Light DiesDARK FUNERAL - Vobiscum SathanasOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusGORGOROTH - Under the Sign of HellDARKTHRONE - Under a Funeral MoonDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistFÖRGJORD - UhripuuENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintAMON - The Worship

Autres chroniques