DARK MANAGARM

Back From Hell

4 années après leur premier album Victorious March, les Nordistes de DARK MANAGARM reviennent avec un deuxième album, toujours très court car la galette n'atteint pas les 38 minutes. Peu de changements dans l'ensemble ici, si ce n'est que le produit s'est professionnalisé, plus bourrin que jamais, mais que l'intérêt s'est hélas un peu estompé...

En effet, les 9 neuf titres de Back From Hell suivent une recette très proche du premier album avec un style plus que jamais brutal et une production plutôt de qualité. Le résultat ? Une musique bien violente et rapide, qui dévoile une capacité technique très intéressante et présente des musiciens qui maîtrisent sans aucun doute leur style. La batterie martèle sans cesse et les guitares balancent des riffs à toute allure. Toujours sur des morceaux plutôt courts mais pas trop, ils orchestrent donc à présent pleinement leur musique là où le précédent album présentait quelques failles. Il ne manque plus maintenant qu'à agrémenter le tout de bons breaks et de quelques passages plus calmes pour nuancer les structures musicales. A moins de garder le même style, mais alors de développer deux autres points. Car si tout va bien apparemment, il y a deux petites déceptions. D'abord la voix, un peu moins percutante et poussive (mais production oblige), et surtout les compositions qui offrent un rendu moins pertinent. Loin d'être insipide (quelques passages se montrent en effet de qualité, comme par exemple sur le 4e morceau), on attendait pourtant du quatuor plus d'investissement sur ce point. Il s'agit dorénavant à coup sûr l'aspect qu'il va falloir travailler pour le prochain album, surtout qu'ils en ont les capacités !

Visuellement, la tradition est encore une fois respectée : ensemble noir et blanc et quelques polices en rouge avec pochette classique où le concept guerrier et infernal reste à l'ordre du jour. Le livret n'arbore que quatre petites pages sans importance, c'est dommage. Mais surtout, en regardant bien, on constate que les traits des dessins sont assez flous, signe que l'impression sur papier glacé a été mal finie. Dommage donc sur le plan infographique, mais l'ambiance guerrière est largement perceptible et plaira aux fans du genre.

Un album abouti formellement, mais un peu trop court et à réserver aux seuls fans du style : il contient tous les ingrédients nécessaires pour faire un bon album de brutal s'il n'y avait pas ce petit manque de rendu mélodique qui fait toute la différence entre un album que l'on retient sans problème et un autre qui aura un peu plus de mal...

par Baalberith, le 12/12/2013

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

SARKOM - Aggravation Of MindDARK FUNERAL - Angelus Exuro Pro EternusENSLAVED - BlodhemnAMNION - Cryptic WanderingsANTAEUS - Cut Your Flesh And Worship SatanCRYSTALIUM - De Aeternitate CommandoTSJUDER - Desert Northern HellDARK FUNERAL - Diabolis InteriumAD HOMINEM - Dictator - A Monument Of GloryNEGATOR - Die Eisernen VerseMARDUK - Frontschwein1349 - Hellfire

D'autres albums d'ambiance Guerrière recommandés

PANPHAGE - JordPANPHAGE - DrengskaprSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierMAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightVEHEMENCE - AssiégéNEPTRECUS - Frères de SangEPHEMER - Gloire immortelleKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004KAEVUM - NaturFLAMEN - Supremo DieZYGOATSIS - Satanic Kultus - Unholy Desecration (S.K.U.D)MARTIRE - Martire

Autres chroniques