DARK FUNERAL

Angelus Exuro Pro Eternus

C'est toujours agréable d'avoir à écouter un nouvel album des vieux routards de DARK FUNERAL. C'est un peu comme un bon vieux restaurant de montagne dans lequel le menu évolue peu mais où l'on est sûr de toujours bien manger et d'en avoir pour notre argent. Bref, il faut aimer l'efficacité et ne pas lorgner sur l'originalité...

Sur ce point les Suédois sont clairement fidèles à leur style : bourrins et mélodiques tout à la fois, directs dans l'approche musicale comme conceptuelle, avec une expression toujours aussi policée, tant en ce qui concerne le visuel qu'au niveau de la musique. C'est sur qu'à ce niveau on est plus dans le Black Metal commercial, diraient certaines mauvaises langues, que dans le Black Metal « intègre », oserais-je dire « true ». Certes, mais quand on maîtrise son sujet à ce point je ne vois pas trop où est le problème. Il ne faut pas demander à un chien de se prendre pour un loup et inversement : DARK FUNERAL nous apporte un produit pour « public averti », si on aime tant mieux, sinon tant pis !

Revenons à la musique. Celle-ci suit évidemment des structures très classiques et qui ont fait leurs preuves : professionnelles et carrées, avec un certain effort pour ne pas sombrer dans la redondance infernale d'un MARDUK. Les morceaux se distinguent et s'apprécient à leur juste valeur. Un rythme plutôt effréné dans l'ensemble, entrecoupé de passages parfois longs, mid-tempo, mais qui restent puissants, voilà une recette que le groupe utilise de plus en plus depuis Diabolis Interium, sans jamais se planter. Ma foi, tant que ça dure !

Alors qu'est-ce qui change ici pourtant ? Trois choses principalement.

D'abord la puissance, peut-être un peu plus présente dans la musique de ce cinquième album que dans les précédents. Comme je l'ai dit, il y a toujours des passages mid-tempo, mais même ainsi, on sent la touche grave et vigoureuse qui vient ravager le sol tel le doux Caterpillar la nuit tombée.

Ensuite, et c'est une excellente chose, Caligula est revenu à la disto qu'il avait apparemment abandonnée sur le précédent album, pensant naïvement que sa pauvre voix réussirait à donner quelque chose. Du coup, on ne profite que mieux de l'album, une décision que feraient bien de suivre des groupes comme KEEP OF KALESSIN !

Enfin, l'ensemble est un peu moins inspiré que sur Diabolis Interium ou Vobiscum Sathanas, mais c'est du haut niveau malgré tout. On a de nombreux très bons passages et des morceaux vraiment super pertinents, tels (entre autres) le maintenant célèbre « My Funeral » (avec toute la promotion qu'ils ont faite ce serait dommage qu'il en soit autrement !).

On terminera ce petit tour des « nouveautés » par quelques ajouts très légers (rassurez-vous) de heavy, comme à la fin du 6e morceau. Il ne faudrait pas que cela devienne une habitude !

Voilà un album au-dessus du précédent, sans conteste, et qui, s'il ne nous relance pas totalement dans la grande période 1998-2001, permet pourtant à DARK FUNERAL de rester l'un des meilleurs groupes de Black Metal brutal, n'en déplaise aux autres groupes du même acabit de l'écurie Regain Records (vous voyez de qui je veux parler !). Que ça fait du bien à écouter !

par Baalberith, le 23/12/2009

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

MARDUK - WarschauMARDUK - WormwoodMARDUK - FrontschweinDARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignSATYRICON - The Age of NeroSETHERIAL - NordENSLAVED - BlodhemnHANDFUL OF HATE - You Will BleedTSJUDER - Desert Northern HellTSJUDER - Legion Helvete

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanSARGEIST - Satanic Black DevotionBEHEXEN - By The Blessing Of SatanSARGEIST - Disciple of the Heinous PathBEHEXEN - Rituale Satanum SARGEIST - Let The Devil InPLAGA - Pożeracze SłońcSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsTHROMOS - HauresRIENAUS - Saatanalle

Autres chroniques