DAMMERFARBEN

Im Abendrot

Premier album après une démo en 2006, DAMMERFARBEN est un groupe de bm à tendance mélodique et un peu doom sur les bords, tout entier dédié au concept de la Nature. Loin de briller par son originalité, le trio allemand n'en présente pas moins un produit de qualité avec des musiciens d'expérience : le chanteur de NEGATOR et de plus récemment DARK FUNERAL qui trouve ainsi l'occasion de changer un peu de registre (et de langue, comme c'est chanté en allemand) s'allie au maître-d'œuvre de la musique qui a officié dans quelques groupes comme FOLKEARTH (parmi il est vrai les dizaines d'autres musiciens qui ont composé le groupe au fil du temps !), SEELENFROST, FOLKODIA, CERBERUS ou encore FUNERAL PROCESSION. Il y a donc de quoi faire.

Et cela se vérifie surtout sur la forme, grâce à une musique subtile et aérée, agréablement agrémentée de passages de violons çà et là. Le rythme reste dans l'ensemble assez posé, logiquement, avec une grosse partie de l'album qui joue sur une mélodie calme et une ambiance posée. Le violon et les passages acoustiques sont de bons témoins, évidemment. C'est sûr que ce n'est pas le genre d'album qui permet d'apprécier à sa juste valeur le rôle d'un bon batteur ! Malgré tout, cela n'empêche pas des structures assez variées et des breaks fréquents. On aurait aimé un peu plus de violence, du moins plus de contraste avec une voix bien puissante (ce que leur chanteur est capable de faire), ou alors plus de claviers en nappe pour booster l'atmosphère. Rien de tout cela. Autre problème : l'inspiration reste tout au long de l'album assez légère, trop. Quelques bons passages sont à relever, c'est sûr, par exemple sur le 6e morceau et au début du 7e, mais le fait n'est pas du tout généralisé. Dommage, car l'impact en serait d'autant plus grandi et on aurait pu avoir là quelque chose de vraiment intéressant. Au lieu de cela, on s'adresse irrémédiablement ici qu'aux fans du genre, ceux qui se sentiront dès les premières minutes en terrain conquis et qui n'hésiteront pas à faire la totalité du voyage. Pour les autres, ils risquent fort de se lasser après quelques morceaux. Ils ne se rattraperont pas forcément sur l'ambiance qui, bien que plus que correcte, n'offre pas non plus un voyage émotionnel très important. Dommage aussi sur ce point, car le visuel de l'ensemble est plutôt bien sympa, à l'image de la pochette, avec une belle homogénéité et un travail artistique simple mais efficace, surtout du point de vue du concept.

Un album bien sympa, peut-être un peu trop mélodique pour certains et pas assez atmosphérique, qui manque assurément de rendu dans les compos, mais qui maîtrise suffisamment son sujet pour que les fans du genre y jette une oreille attentive.

par Baalberith, le 03/10/2011

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old BlackSILENCER - Death - Pierce Me

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsCATAMENIA - Location : ColdMOONSORROW - VerisäkeetMOONSORROW - Jumalten aikaBURZUM - Hvis Lyset Tar OssDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesTHY SERPENT - Forests Of WitcheryAGALLOCH - The MantleNARGAROTH - Jahreszeiten

Autres chroniques