CRYPTIC WINTERMOON

The Age Of Cataclysm

CRYPTIC WINTERMOON pourrait postuler inévitablement dans la catégorie du meilleur représentant de l'école de l'« easy Black Metal » ou « Black Metal commercial », en tout cas sur cet album et les deux suivants. C'est sûr, ce n'est pas original pour un sou, mais au moins, ça reste bien fichu !

The Age of Cataclysm, premier album du combo allemand après une démo, un EP et un split en 4 ans, a tout d'un produit de devanture de magasin : production très propre, technique normale, structures on ne peut plus classiques et stéréotypées (parfois avec couplets et refrain), rythme entraînant, présence de riffs mélodiques et de claviers en accompagnement, posings à la Heavy Metal... On est bien dans un schéma de présentations visuelle et musicale passe-partout, ceci sur plus d'une heure de musique. Malgré tout, on ne pourrait leur reprocher de ne pas maîtriser leur sujet. En effet, tout est à sa place et construit afin que l'impact mélodique soit efficace. Certes la construction musicale est globalement simple, mais elle est suffisamment aboutie pour le style et bénéficie d'une introduction et d'une conclusion, preuves d'une certaine volonté de bien faire. Le rôle des claviers a aussi pour but, même s'il s'agit davantage d'un album de Black Metal atmosphérique, de faire ressortir les mélodies générées par les guitares, bien qu'ils en créent eux-mêmes également. Finalement, cela permet au groupe d'offrir des morceaux agréables et inspirés (le summum étant sans nul doute atteint avec le 6e morceau). Bref, on en a pour ce que l'on recherche.

La seule réelle déception (c'est-à-dire à partir du moment où on a compris et accepté la position de la musique du groupe) vient peut-être du visuel qui possède quelques belles photos mais malheureusement gâchées par une mise en page et un graphisme médiocres. La pochette est trop naïve et le livret, peu travaillé et homogène. Il en ressort une certaine subtilité et une atmosphère sirupeuse, dommage qu'elles ne soient pas appuyées sur un concept mieux mis en avant et crédible, car il est difficile de trouver dans l'ambiance présente ici les traces d'un univers épique !

Un album très conventionnel, mais bien fichu pour tous les fans du genre.

par Baalberith, le 20/07/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

ANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessPENUMBRA - EmanatePENUMBRA - The Last BewitchmentGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceGRAVEWORM - Engraved In BlackTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumENSLAVEMENT OF BEAUTY - MegalomaniaMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraMOONSORROW - KivenkantajaMOONSORROW - V: Hävitetty

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

THE RUINS OF BEVERAST - Unlock The ShrineJANVS - VegaABIGOR - Channeling The Quintessence Of SatanSPITE EXTREME WING - Non Dvcor, DvcoNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutKESTREL - Weather EyeCIRRHUS - CirrhusNUIT NOIRE - Infantile EspiegleryPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purTHE RUINS OF BEVERAST - Foulest Semen Of A Sheltered EliteNUIT NOIRE - Fantomatic Plenitude

Autres chroniques