CRADLE OF FILTH

Dusk And Her Embrace

Dusk And Her Embrace est pour beaucoup de fans l'album ultime de CRADLE OF FILTH, celui qui représente la parfaite symbiose entre leur vivacité Metal, leur concept gothique et leur symphonie très imagée. Il est vrai qu'à plus d'un titre, cet album a marqué, marque et marquera certainement pendant encore longtemps des générations de blackists.

Tout d'abord, il faut recontextualiser la chose. Nous sommes en 1996, le groupe de Dani a sorti un 1er album deux années avant et un EP en 1996 (enregistré depuis 1995). A peine 4 mois après cet EP, ils remettent le couvert avec Dusk And Her Embrace . La raison est en fait assez simple : Dani veut rompre le contrat avec Cacophonous Records, qui les floue de leurs royalties dues au 1er album, et a ainsi précipité un album qui n'aurait certainement jamais dû voir le jour afin d'honorer son contrat avec ce label. Les mains déliées, CRADLE OF FILTH signe alors son album phare, celui qui va le propulser sur le devant de la scène Black Metal.

L'aspect musical, formel, de cet album est excellent, c'est sûr. L'aspect Metal conserve toute sa fougue avec des guitares et une batterie bien expressives : les premières maîtrises de bonnes mélodies et sont polyvalentes, la seconde sait pousser le blast avec brio. C'est d'ailleurs leur album le plus violent, rapide et haineux ! La basse également s'entend plutôt bien et suit l'ensemble de manière très pertinente. Côté claviers, le niveau s'est encore accentué. Les symphonies sont établies avec talent dans des structures musicales travaillées et pertinentes : les breaks sont nombreux et de qualité, les rebondissements également. La qualité des compositions est très bonne : on ne s'ennuie pas une seconde ! Enfin, pour accompagner cette belle symphonie inspirée, Dani nous offre sa plus belle voix ! Là aussi ils ont atteint leur paroxysme : très aigüe et poussée, très haineuse, elle nous transporte avec facilité et participe de la personnalité du groupe et de son concept.

Car chez CRADLE OF FILTH, le concept est un élément majeur de chaque album ! Ici, on a le droit à un excellent concept gothique et vampirique, fidèle à leurs précédents albums, tout aussi poussé que sur le précédent produit. On se croirait dans une BO du film Sleepy Hollow en plus british, avec ces beaux atours des campagnes anglaises du XIXe siècle. Si la pochette et une partie du visuel en témoignent admirablement, le CD rouge (même si la paradoxe avec la couleur du sang est devinable) est un peu dommage pour l'homogénéité visuelle et l'intérieur du livret peine un peu par quelques passages à vide. Enfin, on ne va pas se plaindre, c'est quand même du bon boulot.

Voilà donc un Grand classique, intemporel et superbe, qui restera à jamais un des plus grands albums de son genre, malgré ce que certains détracteurs de mauvaise foi pourraient en dire au regard de l'image postérieure du groupe.

par Baalberith, le 08/05/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

BAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesMIST OF MISERY - Shackles of LifeBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleMESARTHIM - AbsenceSKYFOREST - UnityMOONSORROW - Jumalten aikaSKYFOREST - AftermathEQUILIBRIUM - ErdentempelALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimMOONSORROW - VerisäkeetGRIEVANCE - The Phantom NovelsCHTHONIC - Takasago Army

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ZWARTPLAAG - HaatstormBELENOS - L'ancien TempsYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveYOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongFAR BEYOND - An Angel´s RequiemANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .LIMBONIC ART - In Abhorrence DementiaHECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent MassacreHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...

Autres chroniques