COSMIC CHURCH

Ylistys

Pas forcément des plus connus dans nos contrées, COSMIC CHURCH n'est pourtant pas loin de l'indispensable quand on parle de BM finlandais. Mené de mains de maître par l'énigmatique et dévoué Luxixul Sumering Auter (LSA), le groupe viens, après 4 ans de travail acharné, de franchir un nouveau cap dans sa carrière avec cet album de haute volée.

Quelques changement de line-up pour commencer puisque Profundiis (batteur et membre de BLOOD RED FOG, CHARNEL WINDS et LORDAMOR entre autre) ne fait plus partie du groupe, LSA se retrouvant donc seul maître à bord. Il faut tout de même noter la présence en tant qu'invité de Rauta, aussi connus sous le pseudo "Atvar", l'ultra prolifique derrière CIRCLE OF OUROBORUS. Les amateurs ne s'y tromperons pas car sa présence se fait sentir sur certains lead et quelques voix claires dont il a le secret.

Pour qui suit la carrière du groupe, cet album est effectivement un nouveau cap, Ylistys se veut certainement moins sombre et torturé que les productions passées. Mieux produit également, le résultat est plutôt propre, les nostalgiques du 4 pistes sur la trilogie Arcana Dei risquent de faire la tronche. Pourtant rassurez-vous, l'identité du groupe n'a pas disparu, loin de là. Les vocaux de LSA sont toujours aussi intenses et laissent planer un véritable sentiment de malaise, les riffs sont autant chargés en émotions que par le passé et les compositions ne perdent ni de leur force ni de leur dévotion, bien au contraire.
Ce qui change surtout, c'est cette tendance nouvelle à aérer ses compositions, à les adoucir même : soit en ralentissant le tempo, soit en proposant des riffs très aériens, soit encore en étirant en longueur les titres (rien en dessous des 7 minutes, deux titres à plus de 14 par exemple), bien plus que sur le précédent album qui était déjà pas mal dans le genre.

Résultat ? 1h15 de musique. On tient peut-être là un problème car il est effectivement difficile de ne pas trouver le temps long parfois. Cela risque d'en faire décrocher certains. Mais on se rend vite compte que cela sert de filtre (au même titre qu'une mauvaise production), car une fois cette longueur apprivoisée, tout devient cohérent, logique et indispensable. Les changements de rythme arrivent à point nommé, les voix claires ne jurent même pas et les accélérations sont exemplaires. A ce titre, certaines envolées ou montées en puissance sont véritablement dantesques, la fin de "Maailmojen Peilin Takaa" ou "Kätketyn Tulen Vartija" en sont les meilleurs exemples. Et que dire de "Täydellisen Valon Äärellä", titre que l'on pourrait presque qualifier "d'efficace" tant il dégage d'énergie par son rythme et son quasi-refrain, certainement une des meilleures compos du groupe à ce jour, terrible ! COSMIC CHURCH a frappé un grand coup avec ce Ylistys, c'est une certitude.

Un mot sur le packaging rapidement, c'est simplement le plus intéressant que le groupe ait fait à ce jour. Livret 16 pages, traduction des paroles, et un artwork qui fait la part belle à la nature finlandaise (je suppose) toutes saisons confondues, mettant en retrait le côté spirituel et cosmique de leur musique, qui ne se perçoit finalement que via la pochette et les paroles.

Voilà un retour bien convainquant, si vous me pardonnez l'euphémisme ! COSMIC CHURCH, non seulement ne se dénature pas, mais montre une nouvelle facette de lui-même, tout en parvenant à s'élever d'avantage. Si l'album contiens quelques défauts ils demeurent ridicules face à tant de talent et de maîtrise. Ce n'est même plus un album à ce titre, mais une profession de foi. Amen.

par Blaise, le 22/12/2013

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ASMUND - Песнь кровиVINTERSORG - Ödemarkens SonMENHIR - ZiuwariSUMMONING - With Doom We Come THUS DEFILED - Wings Of The NightstormULG - WindarkTOBC - What It's like to Be UndeadPLANETSHINE - Way to NowhereKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitSALE FREUX - VindilisENSLAVED - Vikingligr VeldiZAKLON - Viatry Karacunavaj nocy

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

ONIRISM - The Well of StarsNUMENOREAN  - HomeFALAISE - My Endless ImmensityASTRAL PATH - An Oath to the VoidPLANETSHINE - Way to NowhereTRANSCENDING BIZARRE? - The serpent's manifoldORANSSI PAZUZU - ValonieluIN LUNA - Forgotten LivesMESARTHIM - PillarsMESARTHIM - IsolateVARGNATT - GrausammlerHARAKIRI FOR THE SKY - Aokigahara

Autres chroniques