CLANDESTINE BLAZE

Deliverers Of Faith

Fer de lance du black finlandais dont les précédentes réalisations sont autant recherchées que réputées, CLANDESTINE BLAZE propose avec Deliverers Of Faith un album très maladif, aussi bien quant à son concept, tournant autour des serial killers, que quant à l'atmosphère clinique qu'il répand. Atmosphère clinique renforcée par la production de l'album, nettement supérieure à celle des albums précédents.

L'album est à scinder en deux partie, la première se limitant aux deux premiers titres présentant un true black assez névrotique (le solo de "Beyond The Reason" par exemple), instable dans la rythmique, puissant ou véloce, mais somme toute classique dans la forme. Comme dit précédemment, c'est la production qui surprend (il est vrai que Mikko nous avait habitué à un son plus grésillant), le black de CLANDESTINE BLAZE ayant dès lors une ambition toute particulière: installer un malaise certain. L'apport de voix féminine digne de DIABOLICUM sur "Psychopathia Sexualis" en est un parfait exemple.

La deuxième partie, la plus intéressante à mon avis, débute donc avec "Winter Of White Death". Le style change assez nettement : plus lourd, parfois plus marqué par le style death/doom (après tout Mikko est également impliqué dans STABAT MATER, responsable d'un réputé split avec WORSHIP), plus entêtant, plus obsédant, plus douloureux. "Winter Of White Death", long titre de plus de 12 minutes voit CLANDESTINE BLAZE s'affranchir des barrières étroites du true black. On reste éloigné d'un "Cross Of Black Steel" (sur Night Of The Unholy Flames), mais on l'est tout autant de "Psychopathia Sexualis". D'un style hybride, ce titre est une pièce de choix de metal sombre. "Falling" semble de prime abord renouer avec le true black, mais Mikko fait résolument imploser son style, le démembre, l'étire et ce dernier a donc dans cette optique peu de choses en commun avec celui des deux premiers titres. On se rapproche certes du style habituel du groupe, mais les riffs sont plus longs, et il prend surtout plus de liberté avec les canons du genre. La batterie qui reste suspendue après une accélération pleine d'intensité vient définitivement démontrer la part de créativité et de génie qu'insuffle Mikko dans sa musique, mélangeant sans peine rage, folie et technique.
"Tormented" est à part, pièce lourde de death/doom rappelant pour le coup "Cross Of Black Steel" ou le "Genocide Operation" du split avec DEATHSPELL OMEGA, mais les claviers aidant, ce titre est bien plus froid, et surtout très triste. La voix de Mikko prend ici toute son ampleur de par ces "tormented" absolument déchirants, même si elle semble quelque peu trafiquée (un léger écho pour le moins).
Enfin dernier titre et sans aucun doute le meilleur de l'album, "Grave Of Gratification" renoue avec le style de "Falling", alliance de puissance et de mélodies légères mais imparables dans un premier temps, puis partant dans d'autres sphères, mid tempo... Extraordinaire ! La voix est toujours aussi primordiale et donne une intensité supplémentaire à celle déjà grande de la musique. Le titre se finit par quelques minutes uniquement instrumentales, mélange de sons synthétiques malsains et d'un black processionnel toujours mid tempo.

Cet album brasse donc avec facilité les styles, passant d'un true black implacable à d'impressionnantes parties plus calmes. Seule l'atmosphère ne change pas: froide, toujours froide et maladive. On pourrait regretter le CLANDESTINE BLAZE d'antan, on ne peut qu'être subjugué par celui de Deliverers Of Faith. Grand groupe, très grand groupe.
Sans aucun doute l'un des meilleurs albums de 2004. Indispensable.

par Cweorth, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

TAAKE - Nattestid Ser Porten VidARCKANUM - KostogherKHOLD - Mörke Gravers KammerSARGEIST - Satanic Black DevotionDEATHSPELL OMEGA - Si Monumentum Requires CircumspiceSHINING - I - Within Deep Dark ChambersFUNERAL MIST - SalvationPEST (Swe) - DauðafærðWÜRM - Demo '04KARGVINT - Once Killed SoulsTAAKE - ...DoedskvadBEHEXEN - By The Blessing Of Satan

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLUNAR AURORA - Ars MoriendiMISTELTEIN - Rape In Rapture

Autres chroniques