CLANDESTINE BLAZE

Church of Atrocity

CLANDESTINE BLAZE avait frappé très fort en 2004 avec Deliverers of Faith, un album indispensable comme la chronique de mon camarade Cweorth l’explique. Le successeur était donc attendu avec impatience mais aussi appréhension comme après tout chef-d’œuvre.

Church of Atrocity ne déçoit heureusement pas, au contraire, il reprend pile là où le précédent brûlot nous avait laissés. On retrouve encore une fois six morceaux de très forte intensité. La force du groupe est toujours la même : des parties haineuses et baignant dans le dégoût mais dans un son lourd et limpide, ainsi que des parties plus calmes, modèles de désespoir et d’envoûtement.  Mais le plus fort, c’est que rien n’est jamais sûr avec CLANDESTINE BLAZE, et on peut se retrouver avec des morceaux comme le premier qui n’ont que de la rage à offrir. Ce sont 5 minutes d’enfer qui viennent vous extraire les tripes. On n’est pas là pour avoir du « beau », mais du sale et sans issue. 

Le deuxième morceau enchaîne sur un rythme posé et mélancolique. Mais attention ! Ce n’est pas du tout « Après la pluie le beau temps », mais bien « Après la tempête, le désespoir ». Ce morceau est une lente progression dans les recoins de votre cerveau pour vous le triturer et démontrer qu’une lente torture de 11 minutes est au moins aussi efficace qu’un démembrement rapide. Troisième morceau et encore une autre facette impressionnante : celle des riffs a la DARKTHRONE, facilement mémorisables et qui deviennent vite une part de notre être. Les éléments de ces trois premiers morceaux se répètent sur les suivants avec quelques autres surprises comme le retour de vocaux torturés à la « Tortured » de l’album précédent, et des parties instrumentales qui se savourent. Alors que souvent elles m’ennuient dans le Black Metal, là elles ajoutent de l’intensité.

Les fans de Delivers of Faith ne seront pas déstabilisés et peuvent se jeter dessus, mais sans espérer trouver mieux. Ces deux albums se valent, même si ma préférence va pour le premier arrivé et son effet de surprise.

par Sakrifiss, le 20/04/2009

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

MORRIGAN - CeltsBLUT AUS NORD/REVERENCE - DecorporationWELTMACHT - The Call to BattleDARKTHRONE - Sardonic WrathHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderMORKEKUNST - MørkekunstWARLOGHE - Womb Of PestilenceLEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightDARKTHRONE - The Cult Is AliveTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning Winds

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Autres chroniques