CHARNEL WINDS

Der Teufelsbund

 C’est y aller un peu fort de dire que les hommages à BLACK SABBATH sont à la mode en 2011 dans le black metal, mais c’est indéniable que c’est une tendance qui concerne de plus en plus de groupes. Même si le résultat est légèrement différent, on remarque l’influence chez TJOLGTJAR, FORGOTTEN TOMB, MISANTROPICAL PAINFOREST ou encore FURZE.
 Et on peut maintenant rajouter les Finlandais de CHARNEL WINDS qui sortent enfin un premier album après deux démos sorties en 2003 et 2007. Ils ont mis le temps, mais enfin ils proposent un album avec 7 titres, composés à l’époque des démos mais inédits à part un seul. Leurs durées sont variables, entre 4.16 et 8.04 pour un total de 45 minutes. Sur ceux-ci, CHARNEL WINDS a laissé libre court à son imagination, ne s’imposant comme limite que de rester un groupe sombre et occulte.
 Il ne s’est d’ailleurs pas complètement laché sur le premier morceau, peut-être pour éviter de faire fuir trop vite l’égaré qui écouterait l’opus par hasard. Il y a bien des riffs au début qui laissent transparaître la passion pour les précurseurs du heavy / doom à tendances prog’ (ou alors la définition que vous préférez, moi je ne me bats plus pour les étiquettes, et sûrement pas pour celle de BLACK SABBATH) mais dans l’ensemble ce titre est sage. Sombre et sans excès de vitesse, il a quelque chose de plaisant à la CLANDESTINE BLAZE, mais bien entendu c’est un cran en dessous. Les ambiances sont similaires sur la plupart des titres mais certains ont quelques parties “innovantes”, souvent des riffs progs ou des voix plus claires en intro, en break ou en final.
Pour de l’originalité plus continue, il faut attendre « Chained Kumara » et « Die Extase », qui s’éloignent plus du black pour partir allégrement dans le prog’. C’est un visage bien différent qu’on découvre alors, mais si ça a le mérite de faire dresser l’oreille, ce n’est pas particulièrement exceptionnel. Les vocaux sont trop marqués pour moi, avec des accents à la VULTURE INDUSTRIES.
Ces apports, plus ou moins diffus permettent au groupe de se démarquer, mais c’est vite agaçant pour quelqu’un qui ne s’intéresse que de loin à cette scène et ces influences. Pour une minorité donc...
http://www.myspace.com/555836050/classic

par Sakrifiss, le 03/11/2011

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

LIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathHÄMYS - AlkemiaEMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskC.Y.T - Configuration of a Yearned TwilightARTHEMESIA - Deus-IratusANOREXIA NERVOSA - DrudenhausPETRYCHOR - Effigies and EpitaphsDEATHSPELL OMEGA - KénôseFANISK - NoontideWOE - Quietly, UndramaticallySIGH - Scenes from HellOBTAINED ENSLAVEMENT - Soulblight

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ANGELSCOURGE - Seraph ImpalerRIENAUS - Saatanalle1349 - HellfireWATAIN - Casus LuciferiFÖRGJORD - UhripuuDARKTHRONE - Under a Funeral MoonGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)GORGOROTH - Under the Sign of HellOSCULUM INFAME - Axis of BloodPHLEGEIN - From the Land of DeathFALLAKR - LVCLUCIFERIAN RITES - When the Light Dies

Autres chroniques