CHAOS INVOCATION

Black Mirror Hours

Elle sont nombreuses les formations à s'être engouffrées depuis le début des années 2000 dans ce qu'on appelle communément "l'école orthodoxe suédoise" menée par WATAIN, ONDSKAPT et consorts. On a eu droit au meilleur comme au pire, mais surtout à une véritable saturation, rendant le moindre nouvel arrivant presque indigeste. CHAOS INVOCATION a débuté dans ce contexte, et si son premier opus comportait des qualités, cela ne suffisait pas a garder le groupe en mémoire. Pourtant les revoilà en 2013 avec un nouvel album qui à mon avis marquera bien plus les esprits que In Bloodline with the Snake.

Grossièrement, tout est classique dans ce disque : des riffs tantôt incisifs tantôt accrocheurs, une voix complètement possédée et des choeurs pour un rendu occulte, le tout dans un rythme intense et soutenu avec des breaks toujours bien placés. Clairement CHAOS INVOCATION ne cherche pas à innover et fait honneur à ses modèles. Ce qui vient faire la différence en revanche, c'est la capacité hypnotique de la plupart des riffs présents sur cet album, franchement inspirés pour le coup. Si le premier titre annonce la couleur, c'est surtout "Beyond Coming" qui interpelle à ce niveau-là , ses mélodies sournoises vous resteront très facilement en mémoire, un peu comme savent le faire les groupes de black/death suédois en fait ! Le rapprochement est tentant, et en effet, tout en restant fondamentalement occulte cet album est accrocheur et rappellerait presque un NECROPHOBIC sur les parties les plus mélodiques ("Into the Living Darkness"). Les moments plus classiques rappelant quant à eux sans problème WATAIN et consorts, on pense notamment à leur confrère d'ASCENSION sur les montées en puissance les plus occultes ("Faces on My Spiritual Plane") ou les passages les plus religieux ("Lord of Our Temple").

On s'en serait douté, le concept est clairement satanique, tant visuellement que musicalement. Assez déçu de ne pas avoir le visuel complet pour le coup (promo oblige), il doit valoir le détour. Rien que l'aspect doré du CD (même côté lecture) suppose un travail tout aussi soigné sur le reste. Je ne pense pas trop me mouiller en vous conseillant l'achat de l'objet.

Au registre des regrets tout de même, on peut citer la production un peu trop lisse, moyennement gênant ceci-dit tant les compos sont intéressantes. On peut par contre lui reprocher quelques longueurs, les plus de 9 minutes de "Walking in His City" sont par exemple assez dures. Mais sur plus de 67 minutes (!) de musique, les instants de lassitudes son quasi-inexistants, et c'est suffisamment rare pour être souligné.

Une bonne surprise de 2013 au final. Je ne m'attendais pas a trouver autant de maîtrise et de fraicheur dans un style de BM pourtant si cloisonné. Si l'auditeur occasionnel que je suis est satisfait, inutile de préciser que les véritables amateurs du style seront également comblés.

par Blaise, le 24/06/2013

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

TAAKE - Nattestid Ser Porten VidTAAKE - ...DoedskvadKHOLD - Mörke Gravers KammerARCKANUM - KostogherMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasOSCULUM INFAME - Axis of BloodWÜRM - Demo '04HORNA - Sanojesi ÄärelleSARGEIST - Satanic Black DevotionSARGEIST - Disciple of the Heinous PathSARGEIST - Let The Devil InSARGEIST - Feeding the Crawling Shadows

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

RIENAUS - SaatanalleCAEDES CRUENTA - Skies DaimononPLAGA - Magia Gwiezdnej EntropiiPLAGA - Pożeracze SłońcFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorFALLAKR - LVCAMON - The WorshipTHROMOS - HauresBLASPHEMY - Fallen Angel of DoomSARKRISTA - The Evil IncarnateINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient CultAMYSTERY - All Hail the Cult

Autres chroniques