CELESTIA

Archaenae Perfectii

 CELESTIA est déjà de retour pour un nouvel album après le très réussi Frigidiis Apotheosia : Abstinencia Genesiis sorti en 2008. Deux ans ont passé, mais la sortie en 2009 d’une compilation de morceaux remasterisés, Retrospectra, nous aura donné l’impression que très peu de temps est passé. Et on retrouve un CELESTIA qui n’a pas changé d’un poil. Aussi bien en ce qui concerne le line-up puisque Noktu est, et sera toujours, le seul maître à bord, qu’en ce qui concerne la musique.

 Les 8 plages qui forment cet album trop court de 33mn ne sont enrichies d’aucune nouveauté par rapport aux travaux précédents de l’artiste. Ce ne sont que de nouvelles offrandes jouant toujours autant sur l’équilibre entre des vocaux emplis de haine, une batterie agressive, et des mélodies qui jouent avec les émotions. Les compositions sont toujours aussi fluides, et sûrement même trop pour certains. Tout coule de source et on nage bien plus dans des eaux claires, pures, belles, que dans une mer de crasse. La guitare acoustique est bien sûr toujours présente dans quelques introductions («Grandiohsia Obverturae / Vue Du Ciel » et  « Nuit Qui Brille Comme Soleil ») et au milieu d’autres comme « Dominus Crux Spiritus ».
 Il y a très peu de choses à dire sur le style tant CELESTIA est fidèle à CELESTIA. Mais il faut préciser que les morceaux sont trop courts. Ils ne dépassent jamais les 5mn et se terminent alors qu’on en aurait bien pris pour une ou deux minutes supplémentaires. Les superbes décors musicaux mis en place disparaissent trop rapidement, nous laissant sur notre faim. C’est un sentiment évident quand on se rend compte que le précédent album faisait 15mn de plus pour le même nombre de morceaux. C’est aussi dû à la présence d’un morceau instrumental, «ArcheArcanae Des Parfaits », qui ressemble énormément à du PESTE NOIRE et nous rappelle l’affiliation de Noktu à cet autre groupe culte.
 On peut regretter aussi le manque de passages « marquants ». Tout est bien agencé et très agréable à l’écoute, mais il n’y a pas assez de passages qui viennent nous remuer. Il n’y a pas autant d’hymnes que dans le passé, à moins que ce soit le temps qui nous ait rendus plus exigeants...
 http://www.myspace.com/celestiaofficial

par Sakrifiss, le 12/07/2010

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornCATAMENIA - Winternight TragediesCATAMENIA - Location : ColdARCKANUM - HelvítismyrkrDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed Sanity

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

AMYSTERY - All Hail the CultDARK FUNERAL - Angelus Exuro Pro EternusTORMENTOR - Anno DominiSUPPLICIUM - Atrae PoenaeOSCULUM INFAME - Axis of BloodBLACK FUNERAL - Belial ArisenBLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionCHAOS INVOCATION - Black Mirror HoursBEHEXEN - By The Blessing Of SatanWATAIN - Casus LuciferiCHADENN - ChadennAMNION - Cryptic Wanderings

Autres chroniques