BURZUM

Fallen

BURZUM est donc déjà de retour, un an pile poil après un Belus assez varié, mêlant les différents visages de Varg, et présentant aussi de nouvelles orientations. Il était alors impossible de savoir si les compositions avaient été mûrement réfléchies durant les longues années derrière les barreaux, et donc de vieilles idées, ou bien des mélodies apparues avec le retour à la liberté. Il allait falloir attendre la suite pour savoir à quoi ressemblait vraiment BURZUM au XXIème siècle.

Et ce Fallen permet d’y voir plus clair dans l’état d’esprit de l’homme, et de comprendre que sa bataille n’est plus la même. Il n’est plus habité par la rage, et semble même au contraire apaisé et serein le long des 7 titres comprenant une introduction d'une minute et 6 minutes d’ambient tribal anecdotique servant de conclusion. Les 5 "vrais" titres sont tous longs, navigant entre 6 et 10 minutes, et ressemblent au travail entamé sur "Belus' Død" et "Glemselens Elv" de Belus.

C’est à dire qu’un morceau ne cesse de faire tournoyer un même riff, et de nous le répéter encore et encore jusqu’à plus soif. Ce genre de répétition a longtemps été la marque de fabrique de Varg, mais avant, il avait le bon goût de ne pas faire tout un album sur le même ton et savait parfois accélérer ou relancer un titre en cours de route. Ici, on ne ressent pas d’agressivité, et on reste toujours dans une sphère musicale sympathique, mais où pas une note n'est plus haute que les autres. Le filon a été exploité jusqu’à la moelle par des BURZUM-like plus ou moins efficaces et du coup, il en faut plus pour nous impressionner désormais.

Ces titres ne remplissent pas vraiment le contrat. Ils manquent de tension, et le père Varg aurait dû aller écouter quelques albums enregistrés depuis son emprisonnement pour s'en rendre compte. 

Mais heureusement, il a quand même eu la bonne idée d'apporter de la nouveauté dans les vocaux. Certains sont criés de manière assez conventionnelle, mais d’autres apparaissent fréquemment, trafiqués et mis en avant tout au long des 40 minutes. Ce sont eux qui se remarquent le plus dès la première écoute, et qui donnent une âme à ce Fallen. S’ils sont originaux et donnent de l’intéret à des morceaux trop hypnotiques comme « Budstikken », ils ont aussi tendance à rendre les ambiances planantes quand on les aurait préférées poignantes. 

En tout cas, ce sont bien ces vocaux qui portent l'album, lui évitant d’être trop prévisible et de tomber dans une platitude embarrassante, tout du moins pour du BURZUM.

Aussi, ne vous laissez pas embobiner par la présentation officielle du site du groupe qui affirme que « musicalement, Fallen est un mélange de Belus et de quelque chose de neuf (jusque là d’accord !), plus inspiré par le premier album et Det Som Engang Var que par Hvis Lyset Tar Oss ou Filosofem ». Je veux bien manquer de notions strictement musicales n'étant pas musicien, mais les ressemblances avec les deux premiers opus sont vraiment minimes...

Au final, cet album est honnête, mais pas de ceux qui inspirent toute une scène. Les morceaux sont agréables à écouter, à condition d’apprécier les effets de voix qui viennent bouleverser un peu la paresse musicale.

par Sakrifiss, le 18/04/2011

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ZGARD - ContemplationASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .SETH - By Fire, Power Shall Be...LUNAR AURORA - Ars MoriendiANTI - The Insignificance Of LifeFEN - The Malediction FieldsDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'AnkoùMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainEMYN MUIL - Túrin Turambar Dagnir GlaurungaTHY LIGHT - Suici.De.pression

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Autres chroniques