BROCKEN MOON

Das Märchen vom Schnee

Dans le domaine des albums classiques et bien fichus, BROKEN MOON fait figure d'exemple, du moins d'essai réussi. Sorti en 2008, il ne révolutionne rien du tout, mais enfonce le clou de manière plus qu'intéressante !

En effet, tout ici est connu. A commencer par de belles mélodies accrocheuses, agrémentées de guitare sèche çà et l, et de passages instrumentaux en veux-tu en voilà (c'est quand parfois presque abusé. Le meilleur exemple est le dernier morceau : une instrumentale de plus de 20 minutes avec un riff moteur lancinant et rapidement soûlant qui, sans faire de l'ombre à un TRIST, n'en reste pas moins inadmissible). Hormis ce long morceau de quasi-ambiant, le reste des morceaux ne peuvent que plaire tant la subtilité et la pertinence sont au rendez-vous. Les structures, elles aussi classiques, ne sont pas stéréotypées : elles évoluent entre quelques passages plus intenses (ex : 2e moitié du 5e morceau) et beaucoup d'autres bien plus calmes, évidemment. Lorsque l'on sort des passages atmosphériques presque purs, elles présentent des riffs bien cycliques et rythmés en général, qui tombent dans le domaine tout à fait typique du Black Metal. Quelques beaux chœurs participent également de l'ambiance et de la subtilité générale. Le tout n'a rien de bien technique, mais souvent bien maîtrisé, ce qui est à porter au crédit d'un one-man-band qui par définition offre rarement des prouesses sur l'aspect purement formel d'une musique. Le 1er morceau est à lui seul un condensé de toute cette analyse et peut constituer un bon témoin pour ceux qui voudraient découvrir l'album sans l'écouter en entier : c'est sans conteste le meilleur morceau de l'album. Mais voilà, l'ensemble reste assez inégal et on déplorera des passages à vide (ex : 2e moitié du 3e morceau ou le 4e, je n'évoque même pas le dernier !) qui n'ont rien de catastrophiques, mais qui viennent fortement nuancer mes propos précédents. Il est vrai que les passages atmos (ex : au début du 5e morceau) auraient mérités d'être un peu plus travaillés parfois pour gagner largement en efficacité. On rajoutera à ces bémols une voix pas terrible, qui me fait penser par moments au groupe italien NAZGUL (que peu d'entre vous doivent connaître) et qui témoigne de la nécessité urgente de trouver un vrai chanteur pour l'album suivant !

Les compos sont donc pour le coup bien agréables. La plupart apportent leur lot d'inspiration et de belles mélodies, presque enivrantes, qui touchent souvent là où il le faut. L'ambiance, elle aussi, avec tout ce que je viens de dire, ne peut qu'être réussie : à la fois sombre et dédiée à la Nature, elle emporte facilement l'auditeur sur les pans forestiers des montagnes. Bref, seul le visuel est un peu en retrait, à cause d'un mauvais filtre photoshop qui gâche un peu le rendu de l'artwork en noir et blanc. Dommage, mais c'est, il est vrai, secondaire.

Un bon album qui, bien qu'assez inégal dans son rendu, devrait séduire plus d'un fan.

par Baalberith, le 08/09/2011

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdVIOLET COLD - Sommermorgen (Pt. I to III)DRUDKH - They Often See Dreams About the SpringAFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSUMMONING - With Doom We Come SADNESS - LeaveZAKLON - Viatry Karacunavaj nocyULG - Windark

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLUNAR AURORA - Ars MoriendiMISTELTEIN - Rape In Rapture

Autres chroniques