BLUT AUS NORD

Ultima Thulée

Avant d'évoluer vers un black avant-gardiste, BLUT AUS NORD pratiquais un black metal plus traditionnel, comprendre plus proche de ce qui se faisait en scandinavie à l'époque. Ultima Thulée est la première sortie de Vindsval sous le nom de BLUT AUS NORD, et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est une réussite ! C'est souvent au premier jet qu'on reconnais le talent d'un combo, ou du moins son potentiel. Ici aucun doute, Vindsval avait des choses à dire, et les sorties suivantes le prouverons d'autant plus.

On est dès le début submergé par le son, grâce au rôle principal qu'occupent les guitares. Elles offrent un véritable mur de son, impossible à franchir pour un néophyte, mais terriblement immersif une fois dedans. Un synthé nous surprend à faire des apparitions, très souvent seul, toujours pour contraster avec la lourdeur des guitares, et pour laisser une lueur d'espoir dans cette chute vers les abîmes.

De tout ce bourdonnement ressort une ambiance très prenante, glaciale et mystique, à laquelle se mélange des passages épiques, portés surtout par les chants clairs, qui offrent une dimension supplémentaire à l'album ("Till' I Perceive Bifrost" par exemple, mais aussi la guitare sur la fin de "The Plain of Ida"). Une ode au grand Nord comme rarement on l'a entendu, même encore aujourd'hui. La voix hurlée de Vindsval est déchirante et pourtant très étouffée, comme si le chanteur était lui-même prisonnier de cet univers, impuissant face à l'intensité du froid. Tout ceci accentue l'atmosphère oppressante de l'album, et si l'on survit jusqu'au bout, c'est grâce aux nombreux passages calmes (début de "The Plain of Ida", "Rigsthula", etc) cassant le rythme sur presque tous les morceaux, et sublimant les compos. Tout l'intérêt de l'album réside dans ces passages.

La faiblesse d'Ultima Thulée en revanche, c'est sa production, bien trop étouffante (ce qui est sûrement voulu me direz-vous), qui rend l'ensemble peu facile d'accès contrairement au suivant, et les titres perdent en intensité. Résultat, certains passages semblent trop linéaires ou peu pertinents et on décroche parfois, bien dommage.

En résumé, un très bon album, avec néanmoins quelques défauts qui seront heureusement compensés sur Fathers Of The Icy Age. A connaître évidemment.

par Blaise, le 11/11/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdVIOLET COLD - Sommermorgen (Pt. I to III)DRUDKH - They Often See Dreams About the SpringAFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSUMMONING - With Doom We Come SADNESS - LeaveZAKLON - Viatry Karacunavaj nocyULG - Windark

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

BATHORY - Blood Fire DeathGOATMOON - Stella PolarisORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoSATANIC WARMASTER - FimbulwinterOLD WAINDS - NordraumNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostENSLAVED - FrostENSLAVED - Hordanes LandENSLAVED - Vikingligr VeldiENSLAVED - BlodhemnBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy AgeTAAKE - Noregs Vaapen

Autres chroniques