BLUT AUS NORD

Memoria Vetusta II: Dialogue with the Stars

Certains groupes sont considérés comme intouchables et j'ai l'impression que BLUT AUS NORD en fait partie. De leurs débuts plutôt bien Black Metal et épiques, si je puis dire, ils se sont orientés vers un black plus minimaliste, on va dire intimiste pour ne froisser personne, qui ne me plaisait guère et que j'éviterais de chroniquer, surtout quand je sais combien cette période du groupe est adulée ou presque par un certains nombre de fans. Avec ce nouvel album en date, le deuxième opus tant attendu de la « série » Memoria Vetusta, qui revient jouer sur mes plates-bandes, encore une fois les éloges semblent pleuvoir. Pour ma part je suis bien plus nuancé sur la question...

Les riffs ne sont certes pas très banaux : on reconnaît la patte de BAN, et un sérieux effort est réalisé pour offrir une certaine originalité, même au sein des structures (il suffit d'écouter l'originalité des structures voire des riffs du 5e morceau), bien qu'une certaine redondance dispensable ait tendance à s'installer parfois (je pense par exemple au premier tiers du 6e morceau). D'autres efforts formels sont là : on essaie de plaquer quelques passages de synthés, d'offrir une variété de rythmes et de structures et d'agrémenter les quelques pointes de vitesse de courts passages subtils (cf. début du 6e morceau ou le break que constitue le 4e morceau). Tout cela suffirait peut-être pour certains puristes ; d'autres seront plus exigeants et ils auront je pense raison. Car du point de vue du rendu des compos, on observe un certain manque qui, une fois l'album correctement analysé, s'avère toucher bien davantage la première partie que la seconde de l'album. Des morceaux comme le 6e et 7e, servis par un jeu de guitare très crédible, sont d'une certaine qualité musicale, il faut le reconnaître, mais cela reste discutable, d'autant plus que l'attente fut longue !

On pourra se réconforter un peu avec l'ambiance qui, je l'avoue, reste perceptible sans pour autant être transcendante : le mélange entre une forme d'épisme ou de paganisme nordique avec quelques éléments cosmiques sont ma foi en mouvement pour l'auditeur. Cela rend une sorte d'ambiance assez particulière, à la fois très onirique et psychologique. C'est déjà un bon point, insuffisant pour sauver l'album, mais intéressant.

Bref, quitte à mettre ma tête à prix, je persiste à penser qu'il s'agit là dans l'ensemble d'un successeur très très mitigé et inégal (dans son inspiration) du premier Memoria Vetusta, qui ne satisfera que les plus intrépides et moins exigeants des fans du genre, qui bien souvent ne chercheront pas plus loin que le nom même du groupe...

par Baalberith, le 20/04/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSADNESS - LeaveULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURE WRATH - Ascetic EventideASTRAL PATH - An Oath to the VoidSOLBRUD - VemodSOLBRUD - Jaertegn

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

ABSOLUTUS - Pugnare In Iis Quae Obtinere Non PossisPURITAS VIRGINUM - Décennie de SouffranceCHROME WAVES - Chrome WavesARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreLES CHANTS DE NIHIL - ArmorLES CHANTS DE NIHIL - Propagande ErogèneLES CHANTS DE NIHIL - La Liberte Guidant le Fer LUTOMYSL - CatharsisWOODS OF INFINITY - FörlåtSARKOM - Aggravation Of MindLURKER OF CHALICE - Lurker Of ChaliceSHOGGOTH - Pandemia Of Hatred

Autres chroniques